Exposition des enfants aux ondes des téléphones et des tablettes: les règles pour protéger les plus jeunes

Exposition des enfants aux ondes des téléphones et des tablettes: les règles pour protéger les plus jeunes

Publié le 09/07/2016 à 17:36 - Mise à jour à 17:37
©Thinkstock
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Si le rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire et de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) tire la sonnette d'alarme, l'organisme avait déjà émis quelques conseils de prudence pour se protéger au maximum des ondes électromagnétiques.

L'Agence nationale de sécurité sanitaire et de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) a publié vendredi 8 un rapport rappelant les risques potentiels pour les enfants d’une trop grande exposition aux appareils émettant des ondes électromagnétiques.

Bien que l’ANSES admet qu’il manque encore des preuves pour affirmer avec certitude que ces appareils soient dangereux, l’agence émet depuis plusieurs années déjà des conseils de prévention, notamment à destination des enfants.

Pour rappel, l’ANSES conseille très fortement d’utiliser un kit main-libre, et, de manière générale de choisir des téléphones ayant un "Débit d’absorbtion spécifique" (DAS) faible. Ce chiffre est normalement communiqué pour chaque modèle en vente. Attention cependant, si ce chiffre est assez visible pour les téléphones mobiles, il ne l’est pas forcément pour d’autres appareils émetteurs d’ondes et qui sont pourtant eux aussi au contact du corps comme les tablettes, mais aussi les "veille-bébés" et autres "baby-phone". Prudence donc.

L’ANSES en appelle également aux parents pour qu’ils limitent l’usage que font leurs enfants d’un tééphone mobile, en prenant soin notamment à ce que les appels ne soient pas trop nombreux, et surtout qu’un même appel ne se prolonge pas trop en longueur.

L’ANSES appelle enfin à la vigilance, mais là encore sans affirmer de manière irréfutable une nocivité, sur certaines fonctionnalités des appareils mobiles comme le mode Bluetooth, le Wi-Fi ou le RFID qui sont également des sources de radiofréquence. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les appels trop prolongés sont, dans la mesure du possible, à éviter pour un trop jeune enfant.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-