Fraude bancaire: en hausse depuis quatre ans

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Fraude bancaire: en hausse depuis quatre ans

Publié le 01/09/2015 à 09:59 - Mise à jour à 10:13
©Franck Lodi/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

Selon une enquête de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) publiée ce mardi, le nombre d'escroqueries bancaires a doublé en quatre ans. Mais les victimes portent rarement plainte car les montants sont faibles et elles sont souvent remboursées.

De l'argent qui se volatilise sur son compte en banque? Cela semble presque devenu banal. Selon un rapport de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) publié ce mardi 1er, le nombre d'escroqueries bancaires a doublé en quatre ans en France. D'après l'enquête de l'organisme, ce sont 840.000 personnes qui auraient été victimes d'escroqueries bancaires en 2013.

Pourtant, peu de victimes (40%) portent plainte auprès de la police, et pour diverses causes. D'abord, dans la plupart des cas (57%), les montants volés ne dépassent pas les 300 euros et sont parfois dérobés en plusieurs opérations. Effectués sans arme, ni violence, ces vols ne sont généralement découverts qu'après-coup par les victimes, lorsqu'elles consultent leur relevés de compte.

Environ deux tiers des personnes interrogées par l'ONDRP et l'Insee avouent d'ailleurs ne pas connaître le mode opératoire utilisé par le voleur. Et lorsque le moyen est identifié, il s'agit dans un cas sur trois de vol de données bancaires lors d'un achat fait sur Internet

Mais si la plupart des victimes ne portent pas plainte, c'est surtout parce qu'elles récupèrent souvent leur argent. De nombreuse banques garantissent en effet leurs clients contre les fraudes bancaires jusqu'à une certaine somme. Et il n'est pas toujours obligatoire de déposer une plainte auprès de la police pour être remboursé. Selon l'étude, près de 80% des personnes lésées ont finalement récupéré leur argent.

L'ampleur du phénomène a donc pu être sous-estimée puisque les chiffres officiels de la délinquance sont basés sur les plaintes déposées, tandis que l'ONDRP interroge des milliers de Français sur les actes de délinquance qu'ils ont subis.

Et si, dans la majorité des cas d'escroquerie bancaire, la victime s'en sort bien, les montants volés ces dernières années se chiffrent tout de même en centaines de millions d'euros.

 

 

Auteur(s): VL


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


En 2013, 840.000 personnes auraient été victimes d’escroquerie bancaire.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-