Grève jeudi 21: une filiale de la SNCF offre du covoiturage pour remplacer les trains annulés (photo)

Grève jeudi 21: une filiale de la SNCF offre du covoiturage pour remplacer les trains annulés (photo)

Publié le 19/09/2017 à 12:51 - Mise à jour à 13:04
© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La grève de jeudi s'annonce particulièrement importante dans le domaine ferroviaire, même si le détail ne sera connu qu'en fin de journée ce mardi. Une filiale de la SNCF, anticipant les perturbations, propose du covoiturage gratuit pour les voyageurs qui n'auront pas de train disponible.

S'il fallait un indice pour se convaincre que les perturbations de la journée de grève de jeudi 21 risquent d'être majeures, ce serait celui-là: iDVROOM, la filiale de la SNCF spécialisée dans le covoiturage a adressé un email à plusieurs de ses utilisateurs leur indiquant que des covoiturages sont offerts ce jour-là.

"Vous allez rencontrer des difficultés à circuler le jeudi 21 septembre en raison de l'appel à la grève nationale" assure l'email d'iDVROOM. Qui propose ensuite un renvoi sur son site où les utilisateurs pourront rentrer leur trajet et découvrir la sélection de covoiturages qui leur sera proposée.

Encore faudra-t-il connaître avec précision le détail des perturbations. Contacté par FranceSoir, la SNCF a expliqué"qu'elle pourra commencer à communiquer sur le trafic de jeudi à partir de 17h"

Le mouvement de grève s'annonce important depuis que le syndicat Unsa-Ferroviaire a décidé de rejoindre le mouvement initié par la CGT et Sud-Rail qui comptent protester contre la signature le 22 septembre des ordonnances présentées le 31 août dernier.

La première journée de mobilisation contre la réforme du code du travail, qui s'était déroulée le 12 septembre, si elle avait été décevante dans la rue avait en tout cas été bien visible du côté des perturbations ferroviaires. De nombreuses lignes de TER avaient été impactées (mais généralement à un niveau modéré avec au minimum la moitié du trafic assuré) de même que le RER et le Transilien (le réseau régional en Ile-de-France). Par contre, le métro et les TGV avaient été épargnés. Le ralliement de l'Unsa-Ferroviaire risque d'accentuer le niveau des nuisances. Réponse en fin d'après-midi.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les perturbations s'annoncent importantes même si le détail n'est pas encore connu.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-