Grève à la SNCF: la moitié des TER en circulation et deux TGV sur trois en moyenne

Grève à la SNCF: la moitié des TER en circulation et deux TGV sur trois en moyenne

Publié le 18/05/2016 à 06:44 - Mise à jour à 10:29
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Alord que les cheminots sont en grève ce mercredi pour la défense de leurs conditions de travail, voici une vue d'ensemble des difficultés et des perturbations à prévoir dans la journée.

Le trafic ferroviaire était perturbé, avec la moitié des TER en circulation et deux TGV sur trois en moyenne, mercredi matin, au premier des deux jours de grève à l'appel de la CGT et de SUD-Rail pour la défense des conditions de travail des cheminots.

"La circulation est conforme aux prévisions", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la SNCF. "À la prise de service des agents", il n'y a "pas eu de surprises particulières, pas d'alertes particulières", a-t-il ajouté.

La SNCF avait annoncé mardi la moitié des TER en circulation et deux TGV sur trois en moyenne. En Ile-de-France, trois RER sur quatre sont prévus et six Transilien sur dix.

Côté grandes lignes, seul un TGV sur deux devrait circuler sur les axes Pays de la Loire et Sud-Ouest, alors que le trafic est annoncé "normal" sur l'axe Est. 80% des Ouigo (TGV à bas coûts) doivent rouler.

Prendre un Intercité sera compliqué, avec 40% de liaisons assurées en journée, aucune la nuit.

En Ile-de-France, les dérèglements les plus importants sont annoncés sur les lignes Transilien P (1 train sur 3), L, R, U et J (1 train sur 2). Côté RER, la ligne E tournera au ralenti avec un train sur deux. La prévision est de 2 trains sur 3 pour les lignes A, C et D, et de 4 sur 5 sur la ligne B.

Gare Saint-Lazare à Paris, les voyageurs scrutaient silencieusement les panneaux en début de matinée ou s'informaient auprès des agents SNCF volontaires revêtus d'un gilet rouge. Un message audio prévenait que le mouvement de grève "perturbe fortement la circulation des trains" sur certaines lignes et invitait les personnes à utiliser IDVroom, la solution covoiturage de la SNCF.

Sur une table, la SNCF a mis à disposition des "attestations de retard", portant le tampon du jour et de la gare. Armelle, une Parisienne travaillant à Argenteuil, affiche une mine désappointée: son train de 8h36 ne circule pas, il lui faut attendre 9h27, "c'est un peu frustrant d'arriver en retard le matin, ça retarde le travail et fait sortir plus tard".

L'accumulation des grèves, "c'est pesant", dit-elle en envoyant un texto à son employeur.

En province, 50% des TER sont annoncés en moyenne. Les clients sont invités à se renseigner localement.

A l'international, le trafic devrait être normal pour les Eurostar et Alleo, quasi normal pour Lyria. En revanche, seuls 40% des Elipsos (trains vers l'Espagne) devraient circuler. Le trafic des Thalys vers Bruxelles, Amsterdam et l'Allemagne est aussi perturbé.

Ce mouvement social, motivé par la défense des conditions de travail des cheminots à un moment où les règles du secteur sont remises à plat, s'inscrit également dans la contestation du projet de loi travail.

La CGT-cheminots (premier syndicat) a appelé les salariés du groupe public ferroviaire à cesser le travail chaque mercredi et jeudi, SUD-Rail (troisième) tous les jours jusqu'au 11 juillet.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les perturbations à la reprise du service, générées par la grève des cheminots, étaient conformes aux prévisions de la SNCF ce mercredi 18 au matin.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-