Grève à Transavia jusqu'à samedi: quel impact sur les vols

Grève à Transavia jusqu'à samedi: quel impact sur les vols

Publié le 03/01/2018 à 14:23 - Mise à jour à 14:26
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

La grève lancée depuis lundi par un syndicat et un collectif d'hôtesses et stewards (PNC) de la compagnie aérienne low cost Transavia France, sans perturber le trafic, a été prolongée d'une journée, "jusqu'à samedi soir à 23H59", a-t-on appris mercredi auprès de la direction.

Ce mouvement était initialement prévu jusqu'à vendredi soir. Il n'a pas entraîné de perturbations du trafic lundi et mardi, et "le programme de vols est maintenu également à 100 %" mercredi, "sous réserve des aléas météo liés à la tempête" Eleanor, a indiqué un porte-parole de la compagnie.

Selon un membre du collectif de PNC (personnel navigant commercial) appelant à la grève, Transavia France a pu maintenir son programme lundi et mardi en affrétant plus de la moitié des vols prévus auprès d'une autre compagnie et en faisant voler "avec un équipage réduit un avion lundi et deux avions mardi".

Les grévistes réclament "un véritable dialogue social avec la direction" et "veulent davantage d'heures de travail pour les PNC", a ajouté ce membre du collectif qui a appelé à cesser le travail avec un syndicat de PNC non représentatif.

La compagnie indique sur son site que les clients éventuellement touchés par "des perturbations" pendant la grève seront informés "par courrier électronique, SMS ou téléphone".

Transavia France est une compagnie à bas coût, filiale du groupe franco-néerlandais Air France-KLM. Elle propose principalement des vols moyen-courriers au départ d'Orly, Nantes et Lyon, à destination de pays d'Europe ou d'Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Tunisie).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La grève des stewards et hôtesses de Transavia a été prolongée jusqu'à samedi.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-