Grippe: 700 morts de plus en une semaine et une probable hausse à venir

Grippe: 700 morts de plus en une semaine et une probable hausse à venir

Publié le 13/02/2019 à 15:21 - Mise à jour à 15:34
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le nombre de morts attribuables à la grippe fin janvier a été estimé à 1.800, soit 700 de plus en une semaine. Le nombre de cas a nettement augmenté depuis, ce qui laisse envisager un chiffre des décès encore supérieur.

Le nombre de morts dus à l'épidémie de grippe a nettement augmenté en une semaine selon le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire de l'Institut de Veille sanitaire (InVS) publié ce mercredi 13.

Selon ces données, environ 1.800 décès attribuables à la grippe avaient été recensés entre le début de la surveillance 1er octobre 2018 et le 27 janvier dernier. Le nombre de morts a en effet deux semaines de retard sur les données publiées par l'InVS en raison du temps nécessaire pour le calculer. Dans le précédent bulletin, l'organisme indiquait 1.100 décès.

Aucun chiffre n'était disponible avant cela, mais on peut déjà considérer qu'avec 700 décès supplémentaires en une semaine, la quatrième semaine de janvier a été la plus meurtrière, du moins parmi celles pour lesquelles des données sont disponibles. Depuis, le chiffre a pu s'envoler.

Voir: Epidémie de grippe: le vaccin moins efficace que prévu cette année

Les 1.800 décès correspondent au nombre estimé à la quatrième semaine de 2019. Or, à ce moment, le nombre de cas en France était de 339 pour 100.000 habitants. Pour la sixième semaine de l'année, ce chiffre a presque doublé avec 622 cas pour 100.000 habitants. Si le ratio entre malades et décès se maintenait, on pourrait estimer à plus de 1.200 le nombre de victimes rien que sur la sixième semaine de janvier.

Un chiffre qui peut impressionner mais ne supposerait pas pour autant que l'épidémie de cet hiver est particulièrement virulente. A titre de comparaison, le nombre de morts attribuables à la grippe sur la saison 2017/2018 (d'octobre à avril) avait été estimé à 12.980, alors que le vaccin avait été assez efficace, ce qui ne semble pas être le cas cette année.

La grippe tue essentiellement des personnes âgées (85% de 75 ans et plus la saison dernière). Chez ces personnes fragiles, la grippe peut s'ajouter à d'autres pathologies, se compliquer, ou affaiblir l'organisme favorisant ainsi l'arrivée d'infections bactériennes plus dangereuses.

Cela signifie donc que sur la période étudiée, la grippe a certainement eu un rôle dans 1.800 décès. Cela ne signifie pas forcément qu'elle est la cause unique et directe de la mort.

Lire aussi:

Epidémie de grippe: les urgences saturées dans certains départements

Début de grippe: comment reconnaître les premiers symptômes

Grippe: l'homéopathie est-t-elle efficace pour le traitement ou la prévention?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




1.800 morts étaient attribuables à la grippe au 27 janvier, 700 de plus en une semaine.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-