Grippe: l'épidémie est terminée pour cette année

Grippe: l'épidémie est terminée pour cette année

Publié le 27/04/2016 à 15:37 - Mise à jour à 15:43
©Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'Institut de veille sanitaire (InVS) et le réseau sentinelle ont sonné cette semaine la fin de l'épidémie de grippe 2015-2016. Le nombre de décès directement imputables au virus est estimé à 167. La plupart des cas graves concernait des patients à risques et qui ne s'étaient pas fait vacciner.

Fini le nez qui coule, fini la fièvre, finis les frissons, du moins jusqu'à la prochaine fois. L'épidémie de grippe est officiellement terminée pour cette année ont fait savoir l'Institut de veille sanitaire (InVS) et le réseau Sentinelle. Cela ne veut bien sûr pas dire que plus personne n'est frappé par le virus dans l'Hexagone, mais le seuil au-dessous duquel on ne parle plus d'épidémie a été atteint. Elle aura concerné 2,3 millions de personnes cette année.

Durant la semaine du 18 au 24 avril "le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 40 cas pour 100.000 habitants, en dessous du seuil épidémique",  a annoncé le réseau Sentinelle . Ce seuil est fixé à 85 cas pour 100.000 habitants. "Après consolidation des données, l’épidémie de syndromes grippaux s’est terminée" cette même semaine, précise l'organisme.

L'InVS précise de son côté que lors de cette semaine d'avril, l'apparition de symptômes grippaux a nécessité 661 passages aux urgences dont 53 hospitalisations. " Les nombres de passages et d’hospitalisations continuent à diminuer" remarque l'institut.

La fin de l'épidémie est également le moment de dresser un premier bilan. Toujours selon les données de l'InVS, la majorité des patients ont été infectés par le virus B Victoria. Un type contre lequel le vaccin n'était pas efficace cette année mais qui présente moins de risques que le virus de type A-H1N1 (27% des cas), mieux pris en charge par le vaccin.

"Depuis le 1er novembre 2015, 1050 cas graves de grippe, infectés principalement par un virus A (60%) ont été signalés à l’InVS. La plupart des patients avait des facteurs de risque. La moyenne d'âge était de 55 ans". L'institut fait également remarquer qu' une majorité d’entre eux (610 patients) n’était pas vaccinée. "Parmi les cas graves admis en réanimation, 167 (16%) personnes sont décédées".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'épidémie de grippe a touché 2,3 millions de Français cette année,

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-