Grippe: votre date de naissance pourrait influencer vos chances de tomber malade cette année

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 14 novembre 2016
Mis à jour le 14 novembre 2016
Image
Dossier image grippe francesoir 1
Crédits
©Sipa
Il existe trois types de virus grippaux.
©Sipa
La date de naissance d'un individu aurait un impact sur ses "chances" d'attraper la grippe d'une année à l'autre, selon une étude américaine parue vendredi dernier. A terme, cette découverte pourrait avoir un impact positif sur la campagne de vaccination annuelle pour la maladie.

Pratique. D'après une étude américaine parue dans la revue Science vendredi 11, l'année de naissance d'une personne aurait un impact sur sa vulnérabilité face à un virus saisonnier. Ainsi, d'une année à l'autre, il serait possible de savoir en avance si l'on risque d'attraper la grippe.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs de l'Université d'Arizona ont examiné les données de 1.400 personnes, vivant principalement en Asie et au Moyen-Orient, qui avaient été infectées à un moment ou à un autre de leur vie par deux souches de la grippe aviaire appelées H5N1 et H7N9. Ils ont ainsi réalisé que les sujets nés après 1968 étaient moins sensibles à une certaine souche de la grippe que ceux nés avant. La raison: les participants les plus âgés avaient d'avantage été exposés à une maladie similaire au cours de leur enfance. Ainsi, d'après les scientifiques, les chances d'attraper la grippe ou d'être immunisé dépendent grandement du premier virus gripal contracté au cours de l'enfance. En effet ce dernier laisse une empreinte durable sur le système immunitaire d'un individu, lui offrant ainsi une protection solide face aux virus similaires et une protection plus faible face aux virus éloignés.

Car, il existe trois types de virus grippaux, A,B et C, qui circulent partout dans le monde et évoluent chaque année. Le premier mécanisme de changement est le glissement antigénique: des mutations de gènes codant pour des protéines de surface provoquent des modifications mineures du virus. "Dans ce cas, le nouveau variant reste très proche du précédent: si une personne a déjà attrapé une grippe précédemment, l’immunité qu’elle a acquise à cette occasion la protège contre lui", note l'institut Pasteur sur son site Internet. Mais "l’accumulation des modifications peut générer une moindre reconnaissance du nouveau virus par les systèmes immunitaires", explique Slate. Ainsi, "ce n'est pas l'âge, mais l'année de naissance qui compte", résume Michael Worobey, directeur du département d'écologie et d'évolution biologique de l'université d'Arizona dans The Guardian

A terme, cette découverte pourrait avoir un impact positif sur la campagne de vaccination annuelle pour la grippe (très peu suivie en France). En effet, en déterminant le type de virus responsable de l'épidémie en cours, les professionnels de santé pourraient cibler les personnes les plus vulnérables. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Une femme tenant un vaccin.
Grippe: la vaccination par les pharmaciens autorisée par les députés
Les députés ont autorisé jeudi soir l'expérimentation de la vaccination contre la grippe par les pharmaciens. Les médecins généralistes seront par ailleurs autorisés à...
Publié le 28 octobre 2016
Société
Image
Photo d'illustration du vaccin contre la grippe.
Vaccination contre la grippe par les pharmaciens: les médecins et infirmiers furieux
Le corps médical est très en colère contre les politiques qui viennent de faire passer un amendement autorisant les pharmaciens à faire des vaccinations contre la grip...
Publié le 20 octobre 2016
Société
Image
Vaccination Illustration
Grippe: pourquoi les pharmaciens auront désormais le droit de vacciner?
Les députés ont autorisé, mardi, les pharmaciens à vacciner les patients à titre expérimental et pour trois ans. Mais pourquoi ce revirement?La campagne de vaccination...
Publié le 19 octobre 2016
Lifestyle