Hommes et femmes, même cerveau

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Hommes et femmes, même cerveau

Publié le 04/11/2015 à 11:27 - Mise à jour à 12:02
©Allan Ajifo/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

Une vaste étude américaine vient tordre le cou aux préjugés selon lesquelles les cerveaux des hommes et des femmes fonctionneraient différemment. L'analyse de milliers d'IRM n'ont montré que des différences biologiques minimes.

Depuis quelques années, les hommes (la plupart d'entre eux du moins) ont reconnu avoir les mêmes capacités intellectuelles que les femmes. Subsiste tout de même l'idée que leurs cerveaux respectifs fonctionneraient différemment. Au-delà du cliché sur les femmes bavardes ou incapables de lire une carte, certaines études affirment qu'elles seraient plus sociables, plus sensibles ou plus empathiques. Cela en raison du développement soi-disant supérieur de leur hippocampe, la zone du cerveau qui gère notamment ces comportements et émotions.

Mais une nouvelle étude américaine menées par des neurologues de la Rosalind Franklin University of Medicine and Science vient tordre le cou à cette théorie. L'équipe scientifiques remet en cause les précédentes études qui se sont appuyées sur des échantillons de personnes bien trop réduits. Les chercheurs américains se sont basés sur les résultats de 76 études précédentes. Ils ont ainsi eu accès à l'image des cerveaux de 6.000 hommes et femmes scannés par IRM (imagerie par résonnance magnétique).

Leurs conclusions sont simples: il n'existe aucune différence significative de la taille ou du développement de l'hippocampe entre les hommes et les femmes. L'aspect de cette zone varie entre les individus mais indépendamment du sexe, ou alors de manière "minime voire insignifiante", selon le Dr Lise Eliot, qui a coordonné ces travaux. Une découverte qui, selon elle, remet en cause l'existence d'un "cerveau masculin" et d'un "cerveau féminin", théorie qui repose essentiellement sur de prétendues différences anatomiques.

D'autres théorie veulent que la plus grande sociabilité des femmes leur vienne de la préhistoire, lorsqu'elles auraient eu à gérer la vie de la tribu et l'éducation des enfants lorsque les hommes partaient à la chasse. Mais cette répartition des rôles est également l'enjeu de débats au sein de la communauté scientifiques.

Par ailleurs, l'étude du Dr Eliot remet également en cause une autre prétendue différence anatomique. La taille du corps calleux qui joint les deux hémisphères et permet donc la communication entre les différentes zone du cerveau, réputée plus importante chez la femme, est elle aussi identique quel que soit le sexe selon l'étude.

 

 

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'hippocampe, siège de la sensibilité, serait de même taille chez les hommes que chez les femmes.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-