Inauguration de la ligne à grande vitesse en Paris et Bordeaux

Inauguration de la ligne à grande vitesse en Paris et Bordeaux

Publié le 28/02/2017 à 16:21 - Mise à jour à 16:28
© MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): ET
-A +A

Ce mardi la ligne à grande vitesse qui reliera Bordeaux à la capitale a été inaugurée par François Hollande. La ligne sera mise en service en juillet prochain et sera rallongée à l'avenir.

François Hollande a inauguré ce mardi 28 la ligne à grande vitesse qui reliera Paris à Bordeaux. Bien que les travaux soient terminés, les trains ne circuleront sur les voies qu'à partir du 2 juillet prochain.

Le projet, imaginé en 1992 n'est sorti de terre qu'en 2012. Et pas moins de six ans de travail auront été nécessaires pour réaliser le tronçon LGV entre Tours et Bordeaux afin que la Gironde soit enfin reliée à la capitale. Il ne faudra bientôt plus que deux heures pour aller d'une ville à l'autre.

"Cette première inauguration de la ligne est un événement d'une importance extrême" a annoncé Guillaume Pépy, président de la SNCF, sur France Info.

En effet, le chantier de presque 8 milliards d'euros a été terminé à temps et ce malgré l'opposition de nombreuses associations écologistes qui refusaient de voir 117 communes traversées par des TGV. Le président a participé à l'inauguration qui s'est déroulée en Charente à Villognon.

Si le chantier est terminé, un peu moins de 500 conducteurs doivent maintenant être formés durant la phase d'essais jusqu'à la mise en service de la ligne, en juillet prochain. A cette même époque, la gare de Bordeaux Saint-Jean aura fini d'être rénovée.

La ligne qui ouvrira pendant les vacances scolaires sera certainement prise d'assaut par les vacanciers et des billets "Prem's" seront mis en vente dans quelques jours.

C'est en plus une nouvelle gamme de TGV qui reliera les deux ville: l'Océane, inaugurée en décembre dernier.

A l'avenir, deux autre tronçons seront construits: l'un vers Toulouse et l'autre vers l'Espagne.

Auteur(s): ET

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les travaux ont duré six ans et ont été fini à temps.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-