Incivilités au travail: open space et téléphones portables

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Incivilités au travail: open space et téléphones portables

Publié le 05/11/2015 à 10:48 - Mise à jour à 10:51
©Hussein Samir/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Près de la moitié des salariés français se disent victimes d'incivilités sur le lieu de travail. L'organisation en open space et l'utilisation excessive du téléphone portable sont notamment pointées du doigt.

Près d'un salarié français sur deux (42%) se dit exposé à des incivilités sur son lieu de travail, selon une enquête du cabinet de prévention Eleas spécialisé dans le suivi de la qualité de vie au travail. Principaux accusés: le travail en open space et l'utilisation intensive du téléphone portable.

Eleas a interrogé un échantillon de 1.001 salariés âgés de 16 ans et plus représentatif de la population salariée française métropolitaine, du 7 au 16 septembre 2015. Les résultats sont sensiblement les mêmes que la précédente étude menée en 2014 par Eleas.

Il en ressort que l’open space favorise le développement des incivilités: 58% des salariés ont constaté un plus grand nombre d’incivilités dans ce cas de figure.

Les salariés se plaignent également de  l’utilisation excessive des téléphones portables, que ce soit en réunion ou en entretien de face à face: plus d’un salarié sur deux (53%) trouve insupportable qu’un collègue réponde à un appel téléphonique pendant une réunion interne. Cette proportion est d’autant plus forte chez les plus de 55 ans (65%). Plus des trois quarts des plus de 55 ans (76%) déclarent qu’il est insupportable qu’un collègue écrive des SMS en entretien face à face, un comportement sont davantage toléré par les plus jeunes générations.

Car 55% des salariés interrogés considèrent que les comportements incivils sont liés à l’âge, une opinion constante quel que soit l’âge de la personne interrogée. Et pour un salarié sur deux (48%), les plus jeunes générations (16-34 ans) sont perçues comme les plus inciviles.

Dans son enquête de l'an dernier, le cabinet Eleas avait dressé le top-5 des incivilités dont se plaignent les salariés de la part de leurs collègues, leurs subordonnés ou leurs supérieurs: laisser les espaces communs sales et en désordre (cité par 84% des personnes interrogées), gêner la concentration des autres collègues par des bruits (81%), ne pas dire "bonjour" ni "au revoir" (77%), couper ou accaparer la parole sans tenir compte des propos d'un autre collègue (76%) et arriver en retard en réunion sans s'excuser (75%).

Pour Eleas, l’incivilité sur le lieu de travail "est une nuisance sociale qui bouscule les règles élémentaires de la vie en société. Les incivilités portent une atteinte diffuse mais grave à la qualité de la vie en entreprise. L’exposition aux incivilités produit les mêmes effets délétères que la pression harcelante, l’urgence permanente ou les injonctions contradictoires".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'open space favorise les incivilités au travail.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-