Info trafic: à Paris et en Ile-de-France, l'une des pires journées de l'Histoire sur les routes ce mardi

Info trafic: à Paris et en Ile-de-France, l'une des pires journées de l'Histoire sur les routes ce mardi

Publié le 06/06/2017 à 11:49 - Mise à jour à 13:17
©Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): PP
-A +A

Un total de 537 kilomètres de bouchons ont été recensés ce mardi matin, à 9h, sur les routes d'Ile-de-France. Un quasi-record qui fait de la journée la deuxième plus chargée de l'Histoire, à une roue seulement de pire. Et s'il fallait s'habituer?

EMBOUTEILLAGES - Les automobiliste ont connu l'une des pires journées de l'Histoire, ce mardi 6 sur les routes d'Ile-de-France. A Paris et en banlieue, proche ou non d'ailleurs, ce sont un total de 537 kilomètres de bouchons qui ont été répertoriés à 9h par le site d'info trafic Sytadin, de la direction des routes d'Ile-de-France (DiRIF) chargé d'informer en temps réel les usagers sur les conditions de circulation. Après 10h, les ralentissements perduraient encore sur une partie du réseau.

Dense dès le début de matinée de ce mardi, avec plus de 300 kilomètres d'embouteillages à 7h, la circulation a été encore gênée par plusieurs accidents importants. L'un a notamment impliqué sept véhicules sur l'A86, à hauteur de la ville de Colombes (Hauts-de-Seine) dans un secteur déjà sensible. L'A15 a également connu plusieurs accrochages qui ont impacté le trafic.

D'aucuns évoquaient la pluie matinale ou encore des retours tardifs de week-end prolongé  pour expliquer cet état du trafic. Mais a priori rien de particulièrement exceptionnel, ou du moins de nature à justifier que le record du nombre de kilomètres d'embouteillages soit presque tombé. Celui-ci est de 544 kilomètres, contre 537 ce mardi donc, mais remonte à l'hiver 2016, lors d'un important épisode neigeux.

Autant d'éléments qui laissent à penser que l'augmentation, continue, du nombre de véhicules en circulation est largement en cause. Depuis 2010, ce parc a ainsi cru de plus d'un million selon les données de l'Insee. De quoi augurer encore de nombreuses journées de galère sur les routes...

Auteur(s): PP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La matinée de ce mardi 6 a été l'une des plus chargée de l'Histoire sur les routes franciliennes.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-