La circulation alternée reconduite samedi 17, au tour des plaques d'immatriculation impaires

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La circulation alternée reconduite samedi 17, au tour des plaques d'immatriculation impaires

Publié le 16/12/2016 à 17:36 - Mise à jour à 17:39
©Fred Tanneau/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

La Préfecture de police a annoncé ce vendredi la reconduction pour samedi de la circulation alternée en raison du pic de pollution. Seuls les véhicules disposant d'une plaque d'immatriculation impaire pourront circuler, ainsi que ceux bénéficiant d'une dérogation.

La circulation alternée a été reconduite pour la journée de samedi à Paris et dans 22 communes de la petite couronne en raison de la pollution aux particules fines et au dioxyde d'azote, a-t-on appris vendredi auprès de la préfecture de police.

Samedi 17, seuls les véhicules dont le numéro de la plaque d'immatriculation est impair pourront circuler ainsi que ceux qui font du covoiturage ou bénéficient d'une des nombreuses dérogations.

Les transports en commun seront gratuits, a annoncé la maire de Paris Anne Hidalgo dans un communiqué, saluant la "reconduction de la circulation alternée".

La circulation alternée a déjà été mise en place au début du mois pendant quatre jours à Paris et en proche banlieue. Ce premier pic de pollution, inédit depuis 10 ans, avait également touché le Nord et la région Rhône-Alpes-Auvergne. "C'est vraiment une reprise de l'épisode", a déclaré à l'AFP Amélie Fritz, d'Airparif, l'organisme chargé de surveiller la qualité de l'air dans la région.

"On a une situation comme la semaine dernière, avec des accumulations locales de polluants à cause de nos émissions, qui sont relativement fortes, dues au trafic et au chauffage, et à cause des conditions de blocage avec très peu de vent et une inversion de températures, c'est-à-dire cette espèce de couvercle d'air chaud qui fait qu'on est un peu sous cloche et que la pollution s'accumule localement", a-t-elle expliqué.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La circulation alternée a été reconduite pour Paris et 22 communes de banlieue.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-