La Grande-Motte: le premier radar piéton de France a été mis en service

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La Grande-Motte: le premier radar piéton de France a été mis en service

Publié le 09/08/2017 à 19:00 - Mise à jour à 19:02
©Capture d'écran Google Street View
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le premier radar piéton de France a été mis en service ce mercredi à la Grande-Motte dans l'Hérault. Il se déclenchera lorsqu'un automobiliste ne laissera pas traverser une personne sur un passage piéton. S'en suivra une amende et un retrait de points sur le permis de conduire.

La Grande-Motte, station balnéaire située dans le département de l'Hérault, a accueilli ce mercredi 9 le premier radar piéton de France selon France 3 Occitanie. Placé à une intersection, ce dispositif fait l'objet d'une expérimentation pour trois mois. Expérimentation qui était initialement prévue à Calais et à Lyon, mais finalement La Grande-Motte a obtenu la primeur.

Le radar piéton a pour objectif de "sensibiliser les automobilistes aux règles du partage du domaine public" et "redonner la priorité aux piétons, population la plus à risque dans l'espace urbain". Ce dispositif permettra aussi d'assister les autorités, vidéos à l'appui, pour gérer et appréhender les situations à risques.

Il ne sera donc ici pas question d'excès de vitesse ou de feu rouge grillé mais de priorité refusée à une personne souhaitant traverser au niveau d'un passage piéton. Le radar ne se déclenchera en effet que lorsqu'un véhicule grillera la priorité à un piéton.

L'appareil, mis au point par la société Agence française de sécurisation des réseaux routiers (AFS2R), enverra ensuite une courte vidéo à la police municipale, qui sera chargée d'infliger ou non une sanction à l'automobiliste. Si l'infraction est constatée, ce dernier pourra se voir retirer quatre points de son permis de conduire et devra s'acquitter d'une amende de 135 euros.

Les piétons font l'objet d'une nouvelle campagne de sensibilisation en termes de sécurité routière. Au cœur du danger, ils représentaient en 2014 15% des personnes tuées sur la route. Et deux piétons tués sur trois l'ont été en milieu urbain.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ce premier radar flashera les automobilistes qui grilleront la priorité aux usagers de la route au niveau des passages piétons. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-