La tempête Carmen pourrait frapper la France en entrant par la Bretagne le 1er janvier

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 30 décembre 2017 - 12:31
Image
De fortes vagues viennent se fracasser sur le phare de Newhaven, sur la côte sud du Royaume-Uni pend
Crédits
© GLYN KIRK / AFP
Des rafales de vent pouvant aller jusqu'à 130 km/h sont attendues en France lundi, à cause de la tempête Carmen. Les côtes bretonnes seront les premières touchées.
© GLYN KIRK / AFP
Même si sa trajectoire est encore imprécise, la tempête Carmen pourrait bien balayer la France par les côtes bretonnes lundi, pour le jour de l'An. Des vents violents sont attendus. Si les prévisions sont suivies, ce sera la troisième tempête du genre en moins de trois semaines.

Ana et Bruno viennent tout juste de souffler leur colère sur la France, et voilà Carmen qui s'y met. De violentes rafales de vent et des pluies soutenues sont en effet attendues lundi 1er janvier, pour le jour de l'An donc, et devraient arriver par la Bretagne.

Depuis vendredi 29, alors que la tempête Carmen est en approche, les côtes bretonnes sont balayées par des bourrasques de vents de 90 à 100 km/h. Un sexagénaire a été grièvement blessé à Sibiril, dans le Finistère, lors du passage d'une mini-tornade, qui a également fait de nombreux dégâts matériels. Selon les pompiers, la force du vent a soulevé un trampoline qui est venu percuter de plein fouet l'homme d'une soixantaine d'années.

Lire précédemment: vents violents - la tempête Carmen attendue pour le Nouvel an

Dans son dernier bulletin, La Chaîne Météo a confirmé l'existence de cette tempête Carmen mais les prévisions sont encore incertaines pour sa trajectoire exacte. "L'incertitude réside encore sur la trajectoire précise du centre dépressionnaire, dont la position influencera la zone d'extension des vents tempétueux", explique le dernier communiqué.

Mais selon ces informations, la dépression devrait donc entrer sur la France lundi matin par la Bretagne avant de circuler sur le territoire par le nord de la Loire, et de passer "sur le bassin parisien à la mi-journée". Un passage éclair puisque lundi soir, cette fameuse dépression devrait "s'échapper vers l'Allemagne".

Les vents les plus forts, pouvant aller jusqu'à 130 km/h, devraient balayer le Centre-Ouest, la région Centre puis le Centre-Est, avant de plonger "vers la Méditerranée en s'engouffrant dans la vallée du Rhône le soir".

En Bretagne, toutes les animations du Nouvel An ont été annulées à cause de la tempête Carmen et la préfecture a appelé tout le monde à la plus grande prudence ce week-end et surtout lundi.

A noter que ces intempéries pourraient entraîner un risque important de vague-submersion. Il est donc fortement conseillé de ne pas se balader sur le littoral pendant ces quelques jours.