L'alcool va-t-il faire son retour dans les stades de foot?

L'alcool va-t-il faire son retour dans les stades de foot?

Publié le 08/08/2019 à 18:50
© FRANCK FIFE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Plusieurs dizaines de députés LREM ont déposé une proposition de loi qui permettrait aux clubs de football professionnels de vendre plus facilement de l'alcool dans les stades.

Soixante-douze députés La République en Marche ont déposé le 24 juillet dernier une proposition de loi visant notamment à rétablir la vente d’alcool dans les stades des clubs professionnels. Une mesure qui ravirait sans doute la plupart des supporters de foot, les plus touchés par cette interdiction aux contours flous et accusée d'entraîner des inégalités de traitement.

Ce n'est cependant pas la première fois que le sujet est mis sur la table depuis la loi Evin de 1991 qui en principe interdit la distribution de toute boisson alcoolisée dans "les stades, dans les salles d'éducation physique, les gymnases et, d'une manière générale, dans tous les établissements d'activités physiques et sportives".

Voir: Une étude s'inquiète de l'augmentation de la consommation d'alcool dans le monde

Dans les faits, cette interdiction n'est pas totale et les clubs de football professionnels peuvent demander, sans garantie d'acceptation, l'autorisation de vendre de l'alcool dans la limite de 10 fois par an. Mais ceux qui fréquentent aussi bien les matchs professionnels qu'amateurs et de football comme de rugby savent très bien que dans les faits, les buvettes sont bien plus rare dans les rencontres de ligue 1 que dans celles de Top14 ou durant les matchs amateurs.

Une inégalité "de classe" entre supporters en tribune et en loge, où l'alcool est autorisé au titre des règles sur la restauration, est aussi régulièrement dénoncée. En mars dernier, 34 députés avaient déjà déposé une proposition analogue. En 2017, plusieurs sénateurs s'étaient également penchés sur la question sans succès.

L'idée semble donc relever du "serpent de mer". Toutefois, la proposition est cette fois portée par un nombre important de député de la majorité. Et en juin 2018, l'UEFA s'était déclarée favorable à la vente d'alcool pour les rencontres européennes.

Pour les défenseurs de cette mesure, outre l'égalité de traitement, elle permettrait paradoxalement de mieux contrôler la consommation d'alcool, certains supporters buvant massivement aux abords des stades avant les rencontres, sachant qu'ils ne pourront plus une fois dans le stade.

La question est également économique. Pour les clubs, des buvettes avec alcool représenteraient une manne substantielle.

De son côté, l’Association nationale de prévention en alcoologue et addictologie (Anpaa) a dénoncé dans un communiqué "le lobby alcoolier" derrière les députés. "La consommation d’alcool est incompatible avec le sport car la promotion de l’alcool auprès des jeunes via les compétitions sportives vise à banaliser la consommation générale, et en premier lieu celle des jeunes qui constituent la majorité du public", juge-t-elle.

Lire aussi:

Paris: vente et consommation d'alcool interdites le soir dans le 19e

L'alcool interdit dans les gorges de l'Ardèche jusqu'au 30 septembre

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les stades de football peuvent très rarement distribuer de l'alcool.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-