Le mois dernier, troisième octobre le plus chaud sur la planète

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faite un don !

Le mois dernier, troisième octobre le plus chaud sur la planète

Publié le 17/11/2016 à 19:52 - Mise à jour à 20:24
©Jenny Downing/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Depuis le début des relevés de températures en 1880, le mois dernier a été le troisième mois d'octobre le plus chaud sur la planète. Selon l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA), la température à la surface des terres et des océans a été 0,72°C au-dessus de la moyenne du XXe siècle, qui était de 13,9°C.

Le mois dernier a été le troisième mois d'octobre le plus chaud sur la planète depuis le début des relevés de températures en 1880 mais la période de janvier à octobre a été la plus chaude dans les annales. Selon l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) jeudi, septembre avait marqué la fin des records mensuels consécutifs de chaleur enregistrés pendant seize mois.

La température en octobre à la surface des terres et des océans a été 0,72 degrés Celsius au-dessus de la moyenne du XXe siècle, qui était de 13,9°C, précise la NOAA. Octobre 2016 se classe ainsi à la troisième place, à 0,26°C du record pour ce mois, établi en 2003. La montée du mercure en 2016 a correspondu à une intensification du courant équatorial chaud du Pacifique El Niño, qui a commencé à se dissiper à la fin du printemps pour laisser la place récemment à la Nina, un courant froid.

Pour les dix premiers mois de 2016, la température à la surface des océans et des terres s'est située 0,97°C au-dessus de la moyenne du XXe siècle (14,11°C) surpassant le précédent record de la même période en 2015 de 0,1°C, a précisé la NOAA dans son bulletin mensuel des températures sur le globe. L'année 2016 est ainsi en passe de battre un nouveau record annuel de chaleur, qui serait le troisième d'affilée.

L'étendue moyenne des glaces de l'océan Arctique en octobre a été de 2,5 millions de kilomètres carré, soit une diminution de 28,5% par rapport à la moyenne de 1981-2010, selon le Centre National de la neige et de la glace. Il s'agit de la plus faible superficie des glaces arctiques depuis le début des relevés satellitaires en 1979.

Dans l'Antarctique, l'étendue des glaces dans l'océan a été en octobre 4% plus réduite que la moyenne de 1981-2010 avec 7,51 millions de km2. Octobre 2015 a ainsi enregistré la deuxième plus faible superficie de la banquise antarctique jamais mesurée pour ce mois.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Octobre 2016 se classe ainsi à la troisième place, à 0,26°C du record pour ce mois, établi en 2003.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-