Le nombre d'accidents de trottinettes augmente en France

Le nombre d'accidents de trottinettes augmente en France

Publié le 11/10/2018 à 19:09 - Mise à jour à 19:10
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le nombre d'accident de trottinettes augmente irrémédiablement en France alors que ce moyen de transport est de plus en plus populaire. Les trottinettes électriques, en pleine expansion, sont pointées du doigt, faute de réglementation.

Il suffit parfois de marcher quelques minutes dans la rue pour se rendre compte que la trottinette est un moyen de transport de plus en plus apprécié des Français. Alternative aux transports en commun dans les grandes villes, elles permettent aussi d'éviter les bouchons lors des heures de pointe.

Seulement voilà, avec l'augmentation du nombre de trottinettes le nombre d'accidents augmente aussi en France.

Ainsi Le Parisien s'est basé sur les chiffres dévoilé par la Sécurité routière pour s'apercevoir qu'en 2017, 284 personnes avaient été blessées alors qu'elles se déplaçaient en trottinette (ou rollers les deux outils étaient regroupés pour les statistiques). Cinq personnes ont même trouvé la mort.

A voir aussi: Vélos, trottinettes, monoroue ou rollers - duels dans les rues de Paris

En 2016, 231 personnes avaient été blessées et six étaient mortes.

Cette augmentation est d'autant plus flagrante à Paris, département le plus concerné par ces accidents, où le nombre de blessés à évolué de près de 23%.

Ce moyen de transport, pratique et écologique, est particulièrement en vogue et les chiffres ne devraient donc par repartir à la baisse pour l'année 2018.

Des entreprises, comme Lime, Knot, Wind ou encore Bird, ont même flairé la tendance et déployé des services de trottinettes électriques en libre service qui rencontrent un franc succès dans la capitale.

Pourtant si elles sont pratiques, ces trottinettes peuvent s'avérer dangereuses. Sans porter aucun accessoire de protections, les utilisateurs peuvent ainsi se déplacer à une vitesse allant jusqu'à 40 km/h.

Ce n'est pas tout puisqu'un flou réglementaire entoure ces trottinettes. Ainsi, sans que de nombreux utilisateurs ne soient au courant il leur est autorisé de rouler sur les trottoirs en ne dépassant pas les 6 km/h. De telles trottinettes sont aussi "tolérées" sur les pistes cyclables, elles sont par contre interdites sur la chaussée. Et à voir les nombreuses trottinettes slalomer entre les voitures, tout le monde n'est pas au fait de cette réglementation.

L'Association des médecins urgentistes de France (Amuf) s'alerte donc des pratiques dangereuses des conducteurs de ces petits bolides. "Cela va de la simple contusion aux multiples fractures et aux graves traumatismes crâniens", s'est alarmé le porte-parole de l'organisation.

Des mesures pour réglementer plus fermement l'utilisation des trottinettes devraient donc bientôt voir le jour, selon une déclaration de la ministre des Transports Elisabeth Borne.

A lire aussi:

Trottinettes et monoroues électriques se répandent dans les villes

Paris: les policiers maîtrisent un homme armé à coups de trottinette

L'Espagne tente d'endiguer l'invasion des trottinettes électriques

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le nombre d'accidents de trottinettes a augmenté en France.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-