Le pic de l'épidémie de grippe atteint, la gastro se propage

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Le pic de l'épidémie de grippe atteint, la gastro se propage

Publié le 17/01/2018 à 16:58 - Mise à jour à 17:13
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon le dernier bulletin de Santé publique France diffusé ce mercredi le pic épidémique de la grippe a "probablement" été atteint dans la plupart des régions et l'épidémie est "en phase descendante en métropole". Plusieurs régions sont en alerte concernant la gastro-entérite.

Le plus dur serait passé. L'épidémie de grippe semble avoir atteint et dépassé son pic, selon les dernières données de Santé publique France, dévoilés ce mercredi 17. Par ailleurs, le virus le plus virulent serait bien celui visé par le vaccin. Ce qui n'empêche pas la maladie d'avoir provoqué de nombreuses hospitalisations.

Selon ce document, ce sont en moyenne 339 consultations pour syndrome grippal pour 100.000 habitants qui ont eu lieu en médecine ambulatoire entre le 8 et le 14 janvier dernier. Santé publique France  note "un nombre important d’hospitalisations en réanimation à ce stade de l’épidémie" lors de cette période et un "léger excès de mortalité toutes causes et tous âges confondus" depuis le début de l'épidémie.

Voir: Contre une épidémie de grippe "exceptionnelle", un vaccin plus efficace?

Toutefois, le pic épidémique a "probablement" été atteint dans la plupart des régions et l'épidémie est "en phase descendante en métropole".

Le virus le plus observé en médecine ambulatoire cette année est celui de type A-H1N1 avec 58% des cas. Celui la même qui est censé être le mieux combattu contre le vaccin. Cela n'a pas empêché l'épidémie d'être virulente cette année avec 123 victimes parmi les cas admis en réanimation. Mais même s'il est trop tôt pour dresser un bilan de l'épidémie encore en cours, certains spécialistes espèrent que l'efficacité vaccinale supérieur à 50%.

Toutefois, celle-ci dépend aussi de la population vaccinée. Le rapport note 58% des cas graves de grippe admis en réanimation depuis le début de l'épidémie pour lesquels le statut vaccinal était renseigné n’étaient pas vaccinés. Une statistique à prendre avec précaution, le statut de la majorité des malades (plus de 60%) n'étant pas renseignés.

En ce qui concerne la gastro-entérite, l'organisme note une activité épidémique pour les régions Grand Est, Nouvelle Aquitaine, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Centre-Val-de-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Normandie, Occitanie et Corse. L'Ile-de-France, la Bretagne et la Bourgogne-Franche-Comté sont quant à elles en alerte pré-épidémique. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'épidémie de grippe serait sur la pente descendante, au contraire de la gastro-entérite.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-