Les bloqueurs de publicités de plus en plus plébiscités par les Français

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les bloqueurs de publicités de plus en plus plébiscités par les Français

Publié le 24/11/2016 à 15:09 - Mise à jour le 08/12/2016 à 15:00
©FrancoBouly/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon une nouvelle étude Ipsos, plus d'un Français sur trois (36%) affirme avoir installé un bloqueur de publicités, soit une hausse de 20% depuis le mois de janvier dernier. Les ordinateurs portables sont les appareils les plus équipés devant les ordinateurs de bureaux, les smartphones et les tablettes.

Nombreux sont ceux qui ne supportent plus les publicités invasives. Pour y échapper, plus d'un Français sur trois (36%) a affirmé avoir installé un bloqueur de pub comme Adblock, selon une nouvelle étude de l'institut Ipsos, soit une hausse de 20% depuis le mois de janvier dernier. Ce sont les 16-24 ans qui les utilisent le plus avec un taux de 55% devant les 25-34 ans (45%), les 35-49 ans (33%), les 50-64 ans (31%) et les plus de 60 ans (30%).

Les Français en installent car ils souhaitent avoir "moins de répétition des mêmes publicités, moins d’encombrements, une meilleure contextualisation ou encore plus d’originalité", selon l'étude. Sans grande surprise, les ordinateurs portables sont les appareils les plus équipés avec un taux de 70%. S'en suivent les ordinateurs de bureaux avec 53%, les smartphones avec 13% et les tablettes avec 12%.

Mais cela fait quelque temps que les bloqueurs de publicités ne sont plus autant appréciés qu'avant. Ainsi, 59% des personnes interrogées désactivent les adblockers suite aux campagnes de sensibilisation sur la question des données personelles. En revanche, ils sont 84% à les désactiver sous la contrainte  (pour accéder à du contenu bloqué) tandis qu'ils sont 28% à le faire par solidarité pour soutenir les sites qui ont une politique publicitaire raisonnable.

De plus, la majorité des utilisateurs sont dérangés par la possibilité de récupération et d'utilisation de leurs données personnelles. Pour 88% des sondés, ce point est dérangeant "car leur navigation relève de leur intimité personnelle". Le même pourcentage de personnes interrogées se dit également inquiet de voir leur navigation "enregistrée par des entreprises privées". En revanche, 78% estiment que "l'essentiel c'est que cela soit bien encadré sur le plan légal".

Quant aux jeunes, ils semblent beaucoup moins inquiets que leurs aînés. Au total, 36% d'entre eux estiment que "cela peut présenter des avantages" alors que 31% affirment savoir "comment déjouer ou limiter cette récupération de données de navigation". D'autres en revanche (30%), affirment ne pas être dérangés par ce problème car ils n'ont "rien à cacher". 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plus d'un tiers des internautes bloquent les publicités sur Internet.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-