Les Franciliens prêts à gagner moins pour travailler plus près de chez eux

Les Franciliens prêts à gagner moins pour travailler plus près de chez eux

Publié le 12/03/2018 à 16:14 - Mise à jour à 16:19
© MIGUEL MEDINA / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

D'après une étude réalisée par RegionsJob, une majorité de Franciliens sont prêts à gagner moins d'argent pour travailler plus près de chez eux. Le trajet domicile-travail est supérieur à 45 minutes pour plus de la moitié d'entre eux.

La distance entre le travail et le domicile des Franciliens leur pèse de plus en plus. Plus de la moitié d'entre eux (52%) mettent plus de 45 minutes à se rendre sur leur lieu de travail chaque matin selon une étude.

Cette dernière réalisée par RegionsJob et dévoilée ce lundi 12 par Le Parisien révèle que 76% des habitants d'Ile-de-France sont prêts à accepter d'être moins payés mais d'avoir un travail situé à moindre distance de leur domicile.

A voir aussi: Quelle est la ville la plus agréable de France?

Le sondage effectué auprès de 1.851 personnes, salariées ou pas, a aussi pointé du doigt les différences entre les habitudes des travailleurs selon qu'ils habitaient en région parisienne ou dans le reste de la France.

Ainsi, seulement 29% des Franciliens utilisent la voiture pour se rendre au travail alors que c'est chose commune pour 69% des personnes habitant partout ailleurs. Au contraire les habitants de région parisienne empruntent pour la majorité les transports en commun (58%) contre seulement 18% pour les habitants de province.

Enfin, les habitants d'Ile-de-France ne se sont toujours pas mis au vélo pour se rendre au travail: seulement 4% d'entre eux ont opté pour le deux-roues. Dans les grandes villes de province, celles de plus de 100.000 habitants comme Grenoble, Strasbourg ou même Rennes, ils sont 19% a avoir pris la décision de se déplacer en vélo.

Ces villes sont d'ailleurs plutôt prisées par les travailleurs: 35% des salariés ne mettent qu'entre 15 et 30 minutes pour se rendre sur leur lieu de travail, le paradis.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les Franciliens sont une majorité à avoir plus de 45 minutes de trajet entre leur domicile et leur travail.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-