Les livreurs à vélo Uber Eats, Deliveroo et Foodora en grève cette semaine

Les livreurs à vélo Uber Eats, Deliveroo et Foodora en grève cette semaine

Publié le 09/07/2018 à 12:08 - Mise à jour à 12:50
© GEORGES GOBET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Pour protester contre leurs conditions de travail, les livreurs à vélo de différentes entreprises comme Deliveroo, Foodora et Uber Eats sont entrés en grève dimanche et leur mouvement devraient se poursuivre toute la semaine. Ils demandent aux clients de ne pas commander durant ces jours pour faire pression sur les applications.

Alors que la Coupe du monde de football touche à sa fin, les livreurs des principales applications de livraison se sont mis en grève. Depuis dimanche 8, les livreurs de Deliveroo, Doodora, Uber Eats ou encore Stuart et Glovo organisent un mouvement pour protester contre leurs conditions de travail.

Le CLAP, le Collectif des livreurs autonomes parisiens, a énoncé dimanche les différentes revendications des livreurs au statut d'auto-entrepreneurs en pointant du doigt leurs rémunérations en diminution depuis "plusieurs mois" alors que les distances de livraison augmentaient.

Les livreurs demandent ainsi "une tarification minimum horaire garantie par notre contrat, la prise en compte de la pénibilité de travail via différents bonus (pluie, week-end, nuit, etc), des plages de travail et une activité garantie".

A voir aussi: Manifestations de livreurs Deliveroo pour une meilleure rémunération

"Nous refusons de voir prospérer et se généraliser un système fonctionnant sur la précarité de ses travailleurs", a poursuivi le CLAP dans un communiqué publié mercredi 4 sur Twitter.

L'organisation a aussi appelé "tous les clients des plateformes de livraison de nourriture à ne pas commander la semaine du 8 au 15 juillet", soit durant la phase de demi-finales et de finale de la coupe du monde de football, "l'une des semaines les plus rentables de l'année". Ils espèrent ainsi faire pression sur leurs employeurs.

La grève est cependant risquée et pourrait ne rien coûter aux plateformes de livraison. Certains livreurs non solidaires avec le mouvement pourraient profiter des nombreuses commandes, les jours de match notamment.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les livreurs des cinq plus grosses applications de livraison sont entrés en grève dimanche.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-