L'huile de soja favoriserait les risques d'obésité et de diabète

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

L'huile de soja favoriserait les risques d'obésité et de diabète

Publié le 24/07/2015 à 14:52 - Mise à jour à 15:28
©Tony Alter/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): RT
-A +A

Alors qu'aujourd'hui l'huile de soja représente 60% de l'huile consommée aux Etats-Unis, elle favoriserait en fait la prise de poids et le risque de développer un diabète de type-2, selon une étude réalisée par des chercheurs américains.

Alors que l'huile végétale de soja est de plus en plus populaire chez les consommateurs qui cherchent à éviter les huiles riches en graisses saturées, elle favoriserait en fait la prise de poids et le risque de développer un diabète de type-2. C'est le résultat inattendu d'une étude américaine publiée mercredi 22 dans la revue scientifique Plos One.  

Inquiets par l'obésité grandissante aux Etats-Unis (27,7% d'adultes obèses en 2014, selon l'Institut Gallup), des chercheurs de l'Université de Californie ont voulu déterminer quel nutriment était le plus dangereux pour l'obésité et le risque de développer un diabète de type-2 entre le fructose, l'huile de noix de coco et l'huile de soja. Riche en acide gras essentiels, cette dernière représente désormais 60% de l'huile consommée aux Etats-Unis.  

Ils ont donc nourri quatre groupes de souris avec un régime différent mais contenant à chaque fois le même nombre de calories. Le premier a reçu une alimentation riche en graisses, avec une majorité d'huile de noix de coco (qui contient des acides gras saturés) tandis que le deuxième a été nourri de la même façon à la différence près que la moitié de l'huile de coco a été remplacée par de l'huile de soja (qui contient, elle, des acides gras polyinsaturés). Les deux derniers régimes contenaient, quant à eux, du fructose enrichi.

Conclusion: les souris qui ont consommé de l'huile de soja présentaient un grain de poids de 25% par rapport à celles qui avaient été nourries à base d'huile de coco et de 9% par rapport à celles des deux autres groupes. Qui plus est, elles souffraient également des dommages au niveau du foie, avec des signes de lésions hépatiques, du diabète et une résistance à l'insuline, soit tous les signes du syndrome métabolique.

Le fructose, quant à lui, présenterait des risques pour les reins et favoriserait également la prise de poids par rapport à l'huile de noix de coco. En effet, les souris qui avaient suivi les régimes au fructose enrichi enregistraient une hausse de 12% de poids par rapport à celles nourries à base d'huile de coco. 

 

 

Auteur(s): RT

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En 2014, les Etats-Unis comptaient 27,7% d'adultes obèses, selon l'Institut Gallup.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-