Météo: pourquoi un nombre d'orages record en mai en France?

Météo: pourquoi un nombre d'orages record en mai en France?

Publié le 30/05/2018 à 12:56 - Mise à jour à 13:00
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le moi de mai a largement battu les records datant de 2000 en termes d'orages avec plus de 100.000 impacts de foudre. Une situation due à la rencontre de plusieurs phénomènes météorologiques venus des pays voisins qui pourrait durer encore plusieurs jours.

Une grande partie de la France est de nouveau en alerte orange ce mercredi 30 en raisons des risques d'orages. Cela alors que la foudre, le tonnerre et des averses aussi importantes que soudaines ont déferlé sur le pays en cette fin de moi de mai.

Selon Météo France, "mai 2018 est le mois de mai comptabilisant le plus grand nombre d'impacts de foudre au sol depuis 2000" avec 110.221 impacts de foudre au sol contre 84.336 en mai 2009, année jusque-là la plus prolifique depuis 2000, et 48.390 impacts en moyenne sur un mois de mai.

Et pourtant ces chiffres ne recoupent que les impacts enregistrés du 1er mai au dimanche 27. Or, les orages n'ont pas cessé, loin de là, lundi ou mardi et d'autres sont donc attendus ce mercredi.

Voir: Orages - près de la moitié du pays en vigilance orange

"Une forte activité électrique est encore attendue cette semaine, dans une atmosphère particulièrement instable, entre les basses couches chaudes et humides de l'atmosphère et l'air froid en altitude", résume ainsi le prévisionniste.

Il n'est pas étonnant qu'un mois de mai soit très orageux: "Les basses couches de l'atmosphère commencent à se réchauffer fortement sous l'action d'un meilleur ensoleillement, alors que de l'air froid peut résister encore en altitude", détaille Météo France.

C'est en effet la rencontre de ces différentes masses d'air qui provoque l'instabilité dont naissent les orages. "Ce printemps a une particularité: l'atmosphère est un peu tourneboulée, puisque l'air chaud se situe plutôt au nord de l'Europe et l'air frais est dévié vers le Sud", explique le prévisionniste Patrick Galois.

La France reçoit ainsi les masses d'airs d'un anticyclone scandinave et les vents chauds venus du Maroc. Ajoutez à cela une "goutte froide" (petite dépression avec de l'air froid en altitude) centrée sur le Portugal et vous obtenez un record d'orages en France. D'autres de ces phénomènes pourraient se produire cette semaine en Méditerranée, la foudre n'a donc pas fini de tomber.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-