Météo: trois départements placés en alerte orange aux orages, pour un épisode violent mais assez bref

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Météo: trois départements placés en alerte orange aux orages, pour un épisode violent mais assez bref

Publié le 08/06/2017 à 13:47 - Mise à jour à 13:48
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques ont été placés en vigilance orange aux orages par Météo France ce jeudi soir. L'épisode devrait être terminé à 23h. Mais la prudence est quand même de mise pour les habitants de ces zones.

Un épisode orageux devrait sévir ce jeudi 8 au soir à partir de 19h et pourrait provoquer des dégâts importants localement. Meteo France a publié un nouveau bulletin en signalant que trois départements du quart sud-ouest de la France avaient été placés en vigilance orange aux orages. La Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, trois départements bordant l'Atlantique, sont concernés par cette alerte.

La plus grande vigilance est recommandée sur les routes, particulièrement entre 19h et 23h, où, en plus des orages, des rafales de vent allant de 100 à 120 km/h, voire 130 pour les communes les plus proches de la côte Aquitaine, sont attendues. L'agence météorologique a aussi précisé que, localement, les orages seront accompagnés de grêle et "de précipitations intenses mais de courte durée".

En raison de sa situation géographique, proche de la mer, il n'est pas rare que cette région de la France soit rapidement placée en vigilance orange quand surviennent des intempéries de cette puissance.

Sur son site Internet, Météo France a insisté sur le comportement à adopter dans le cas d'épisode orageux aussi violent. Bien que bref. Prudence et vigilance sont donc de mises dans les déplacements et activités de loisirs (éviter les bords de mer). Il est fortement déconseillé d'utiliser son téléphone ou tout autre appareil électrique quand l'orage approche. Se mettre à l'abri, pour échapper à la foudre, reste la priorité.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La plus grande vigilance est recommandée sur les routes, particulièrement entre 19h et 23h, où, en plus des orages, des rafales de vent allant de 100 à 120 km/h, voire 130 pour les communes les plus proches de la côte Aquitaine, sont attendues.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-