Mon chéri a dit le nom d'une autre dans son sommeil… est-il infidèle?

Mon chéri a dit le nom d'une autre dans son sommeil… est-il infidèle?

Publié le 06/08/2019 à 15:24 - Mise à jour à 15:35
©Tina Franklin/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Si votre partenaire a déjà prononcé le nom d'une autre, ou d'un autre, pendant son sommeil. Ce n'est pas forcément qu'il, ou elle, est infidèle. Car parler quand on dort peut révéler des troubles de santé ou tout simplement n'avoir aucun lien avec la réalité.

Parler dans son sommeil peut parfois causer des ennuis. Quand on partage son lit avec quelqu'un, et qu'un autre nom que le sien est prononcé au cours d'un rêve, cela peut occasionner des disputes, des accusations d'infidélité, voire une rupture si ça va trop loin.

Mais pourtant ce que l'on dit en dormant n'a bien souvent aucun lien avec la réalité. Pire, ce peut même être annonciateur de maladies neurologiques assez graves.

La somniloquie (nom de cette pathologie) touche 66% des gens selon une étude datant de 2010.

Lire aussi: Manque de sommeil - et sinon, combien de temps peut-on survivre sans dormir?

Quand c'est habituel depuis l'enfance, il n'y a pas vraiment de quoi s'inquiéter. Il faut juste savoir que ce que l'on dit dans son sommeil est souvent incohérent, n'a parfois même aucun lien avec ce que l'on vit la journée, ou avec son passé. Remettre sa vie de couple en cause pour ça serait donc fortement exagéré.

A noter que la somniloquie n'est même pas considérée comme un véritable trouble du sommeil, est n'est d'ailleurs même pas répertoriée dans la Classification internationale des troubles du sommeil (au contraire par exemple des terreurs nocturnes).

Toutefois, si vous êtes âgé d'une cinquante d'années ou plus, et que vous vous mettez tout à coup à babiller dans votre sommeil, il est possible que vous puissiez développer plus tard des pathologies sérieuses comme la maladie de Parkinson ou de la démence.

Voir aussi:

Accros aux écrans, les jeunes manquent de sommeil

Sommeil: pourquoi dort-on mal dans un autre lit que le sien?

Sommeil: dormir plus de 9 heures par nuit, un signe avant-coureur d'Alzheimer?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Parfois, les gens parlent dans leur sommeil et peuvent prononcer le prénom d'une autre personne.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-