Où, quand, comment: tout savoir sur les parkings-relais aux portes de Paris

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Où, quand, comment: tout savoir sur les parkings-relais aux portes de Paris

Publié le 22/03/2018 à 12:47 - Mise à jour à 13:00
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La maire de Paris a indiqué ce jeudi que 1.000 places de parkings-relais seront disponibles dès septembre prochain aux portes de la capitale. Une initiative qui permettra aux automobilistes de laisser leur voiture aux pourtours de Paris avant de prendre les transports en commun.

Anne Hidalgo s'attaque aux transports dans la capitale. La maire de Paris a indiqué ce jeudi 22 qu’environ 1.000 places de parkings-relais seront disponibles dès septembre prochain aux portes de la capitale. Une initiative qui permettra aux automobilistes de laisser leur voiture aux pourtours de Paris avant de prendre les transports en commun situés à proximité, évitant ainsi les contraventions et les nombreux embouteillages.

Comme elle l’avait annoncé au micro de France Bleu quelques jours plus tôt, le coût sera de 75 euros par mois contre 140 actuellement, un "dispositif incitatif qui a déjà fait ses preuves dans d'autres métropoles françaises", a-t-elle notamment déclaré. A noter que pour profiter de cette offre, les automobilistes devront être détenteurs de la carte Navigo qui permet de prendre les transports en commun à Paris et en Ile-de-France. Des bornes de contrôle seront installées dans chaque parking, un équipement qui demande un investissement conséquent. La mairie a donc proposé de partager les coûts avec la région.

Les places seront situées porte de Bercy (12e arrondissement), porte d'Ivry (13e), porte d'Orléans (14e), porte Maillot (16e), porte de Saint Cloud (16e), porte de Champerret (17e), porte de Saint Ouen (17e) et porte de Bagnolet (20e). Au total, selon les informations rapportées par la mairie de Paris, il y aurait 3.000 places de parking situées en bordure du périphérique et aujourd’hui inutilisées. D’autres pourraient également se rendre disponibles si le dispositif s’avère concluant.

Lire aussi – Gratuité des transports à Paris: Hidalgo "ne peut pas faire cavalier seul", prévient Pécresse

Mais qu’en est-il pour ceux qui viennent à Paris seulement quelques jours par semaine? La "possibilité d'une tarification à la journée" serait visiblement à l’étude, d’après les éléments communiqués par France Bleu.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Paris proposera 1.000 places de parkings-relais dès septembre.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-