A Paris, les urinoirs écolos font débat

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

A Paris, les urinoirs écolos font débat

Publié le 14/08/2018 à 10:55 - Mise à jour à 11:01
© Mairie de Paris/Twitter
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La Mairie de Paris a installé quatre urinoirs écologiques dans les rues de la capitale. Mais ces "uritrottoirs" ne sont pas du goût de tous les riverains et certains demandent qu'ils soient enlevés.

L'expérimentation pourrait-elle prendre fin à peine commencée? La Mairie de Paris a installé quatre urinoirs écologiques dans les rues de la capitale mais ceux-ci font débat. Certains riverains s'opposent en effet à leur mise en place.

Ces "uritrottoirs" sont en effet jugés trop voyant. S'il intriguent certains touristes et passant, il est vrai que ces blocs rouge et gris surplombés d'une jardinière sont loin d'être discrets.

Trois urinoirs nouvelle génération, censés être sans odeur et permettant de faire du compost pour la jardinière intégrée, avaient déjà été installés aux abords de la place de Clichy, de la gare de Lyon et d'un square dans le 5ème arrondissement.

A voir aussi: Contre les pipis sur les murs, Paris et Nantes testent l'urinoir sec

Un nouveau vient d'être mis en place dans le quartier très touristique de l'île Saint-Louis, situé dans le 4ème arrondissement de la capitale. Une dizaine de riverains se sont d'ailleurs plaints de cette nouvelle installation en pleine rue.

Face à la grogne, la mairie de 4ème arrondissement a consenti à déplacer l'urinoir "de quelques mètres" pour qu'il soit situé dans une rue plus calme et à l'abri des regards a expliqué Europe 1 lundi 13. "On est tout à fait prêts à discuter du lieu", a d'ailleurs fait savoir l'adjointe au maire du 4ème arrondissement Evelyne Zarka. L'expérimentation devrait cependant se poursuivre.

Ces installations sont en effet très voyantes et pas toujours placées à des endroits adéquats. Place de Clichy par exemple, l'"uritrottoir" est situé en plein milieu de l'allée piétonne du boulevard de Clichy, à la vue de tous, ce qui a entraîné les moqueries.

"Il faut vraiment être exhib ou avoir un gros problème de prostate pour choisir de se soulager là", commentait par exemple un internaute. "C'est quand même super discret les uritrottoirs à Paris... C'est une bonne idée à la base mais mal placé et pas assez effacé dans le paysage. Ça aurait du être recouvert de fleurs et dans des coins discrets, pas au milieu du passage...", regrettait un autre twittos.

Les détracteurs de ces uritrottoirs dénoncent aussi ces installations qui seraient des symboles de la clémence accordée aux incivilités par la Mairie de Paris. A la place des urinoirs, certains préféreraient une verbalisation systématique des personnes se soulageant sur la voie publique.

D'autres ont enfin trouvé l'expérimentation "discriminante" car réservée aux hommes, aucune solution similaire n'étant proposée à la gent féminine.

A lire aussi:

"Urinary 2.0" - l'insolite urinoir laveur de pénis

Doubs - ivre, il agresse un homme qui urinait contre un talus

Grenoble - un homme chute et se blesse en urinant du haut d'une berge

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les "uritrottoirs" parisiens ne font pas l'unanimité.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-