Pénurie de vaccins contre la grippe: y a-t-il un risque?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Pénurie de vaccins contre la grippe: y a-t-il un risque?

Publié le 18/12/2018 à 18:10 - Mise à jour à 18:30
© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La ministre de la Santé a confirmé ce mardi la pénurie de vaccins contre la grippe. Une situation qui démontre l'efficacité de la prévention, mais qui pourrait être source de problèmes si elle se poursuivait.

La ministre de la santé Agnès Buzyn a confirmé ce mardi 18 la pénurie de vaccins contre la grippe qui s'annonçait depuis plusieurs jours. Une rupture de stock certes problématique mais dont les conséquences sont à relativiser, puisqu'il s'agit paradoxalement d'un bon signe dans la lutte contre la maladie.

"Quasiment tous les stocks de vaccins (ont) été utilisés", a-t-elle déclaré. Cela alors que le nombre de doses disponibles avait pour cet hiver été augmenté de 10%. "C'est la première année (que cela arrive), ce qui veut dire que le message de l'intérêt de la vaccination contre la grippe commence à passer dans la population", s'est félicitée la ministre.

C'est en effet une demande nettement accrue qui a mené à cette pénurie, alors que les campagnes pour la vaccination sont l'un des grands enjeux de santé publique défendu par le gouvernement. La ministre s'est également voulu rassurante en expliquant que "le vaccin de cette année protège bien contre les virus qui circulent actuellement dans l'hémisphère sud, et donc a priori nous devrions être bien protégés".

Voir: Grippe - pénurie de vaccin avant même l'épidémie

"Nous allons recommander des vaccins bien entendu. (...)Il reste encore du temps pour se faire vacciner, parce que la grippe n'est pas encore arrivée", a précisé la ministre. A la mi-décembre, le virus ne sévissait que modérément et localement en France avec une moyenne de 32 cas pour 100.000 habitants selon le réseau Sentinelle. Le pic de l'épidémie n'arrive généralement que vers février. Toutefois, le vaccin n'est pleinement efficace que 15 jours après l'injection.

Des mesures ont été mises en place pour faciliter l'accès au vaccin cette année. Toutes les personnes de 18 ans et plus pour qui la vaccination antigrippale est recommandée peuvent désormais retirer leur vaccin à la pharmacie, sur simple présentation de leur bon de prise en charge de l’Assurance Maladie. Elles peuvent ensuite se faire vacciner par le professionnel de leur choix, infirmier, médecin, sage-femme et par un pharmacien participant à l’expérimentation menée dans quatre régions: Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le vaccin contre la grippe est frappé par une pénurie, mais l'épidémie n'est pas encore là.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-