Pic de chaleur: la nuit la plus chaude depuis 1872

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pic de chaleur: la nuit la plus chaude depuis 1872

Publié le 22/06/2017 à 12:54 - Mise à jour à 13:04
©DR/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans la nuit de mercredi à ce jeudi, les températures n'ont que très peu baissé par rapport à celles de la journée dans beaucoup de régions, l'Ile-de-France en tête. Des chaleurs si hautes en pleine nuit que cette soirée de juin a été la plus chaude depuis 1872.

Si les journées sont chaudes durant cette canicule, les nuits le sont aussi. Plus particulièrement celle de mercredi 21 à ce jeudi 22 pendant laquelle jamais des températures aussi élevées n'avaient été enregistrées au mois de juin depuis le début des relevés météorologiques en 1872 dans certaines régions, l'Ile-de-France en tête.

Du jamais-vu pour un mois de juin: la nuit de la Fête de la musique a été particulièrement chaude et à Paris, la température la plus basse a été enregistrée au parc Montsouris: il faisait alors 23,7 degrés. Les Parisiens ont dû supporter un mercure qui s'est élevé à 29 degrés aux alentours de 4h du matin. Leurs voisins franciliens n'ont pas dû très bien dormir non plus: à Roissy, dans le Val-d'Oise, le thermomètre a dépassé les 22 degrés comme à Villacoublay, dans les Yvelines.

Le sud-ouest de la France n'a pas non plus été épargné par cette vague de chaleur nocturne et les Toulousains devaient dormir sous 23 degrés alors que les températures sont montées jusqu'à 22 degrés à Biscarosse vers 4h du matin.

Ce jeudi 22, 67 départements sont encore en vigilance orange canicule. Seuls les départements de la Manche, du Calvados, de la Bretagne, des Ardennes, de la Meuse, de la Meurthe-et-Moselle, des Vosges et de la Moselle seront épargnés. Pour les habitants des autres lieux, il est conseillé de beaucoup s'hydrater et de se protéger du soleil en se mettant au frais si possible.

Pour mieux dormir en ces temps de grandes chaleurs, voici quelques conseils.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jamais de telles températures n'avaient été enregistrées lors d'une nuit de juin.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-