Pic de pollution - Le covoiturage gratuit mis en place à Paris

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 27 février 2019 - 12:53
Image
Des automobilistes longent une aire de covoiturage à Méteren (nord de la France), le 26 avril 2016.
Crédits
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
La région Ile-de-France a mis en place son dispositif de gratuité du covoiturage ce mercredi.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Pour lutter contre le pic de pollution ce mercredi 27, la région Ile-de-France a mis en place son dispositif de gratuité du covoiturage. 

Les relevés d’Airparif signalent un pic de pollution aux particules fines PM10 sur l’Île-de-France qui persiste sur plusieurs jours. Par conséquent, la région a décidé de mettre en place des mesures pour lutter contre cet épisode polluant dont la gratuité des covoiturages. La mesure avait été mise en place une première fois lors de la grève perléee de la SNCF.

Île-de-France Mobilités renouvelle donc son dispositif de gratuité du covoiturage pour les trajets de tous les Franciliens durant cette journée. Cette opération est effectuée en partenariat avec huit plateformes de covoiturage: BlablalinesClem’Covoit’iciIDVROOMKarosKlaxitOuihopRoulez Malin. La circulation est en effet autorisée pour tous les véhicules transportant au moins trois passagers. 

Les conducteurs doivent s'inscrire sur une des huit plateformes de covoiturage partenaires de l’opération afin de proposer de partager leur véhicule. Ils seront remboursés de leurs trajets.

Lire aussi - IDF: le covoiturage gratuit étendu aux pics de pollution

Les voyageurs peuvent eux sur l’application Vianavigo ou sur le site Internet Vianavigo pour trouver la liste des trajets de covoiturage correspondant à la recherche. Le résultat précise l’opérateur de covoiturage, le lieu de prise en charge, les horaires de départ et le temps de parcours. Une fois le choix fait, Vianavigo redirige l'utilisateur vers le site du partenaire concerné qui finalise la réservation et la mise en relation avec le conducteur. Rien à débourser!

Airparif prévoit pour mercredi un niveau de concentration de particules fines supérieur au seuil d'information fixé à 50 μg/m3. Les concentrations en particules fines dans l'air en Ile-de-France avaient déjà dépassé mercredi, jeudi et vendredi ce seuil, grimpant même au-delà de 70 μg/m3, soit des concentrations intenses.

Après le nouveau dépassement de seuil attendu, la situation devrait ensuite s'améliorer grâce à l'arrivée d'une perturbation selon Airparif.

Voir:

Le covoiturage courte-distance cherche sa voie

Pic de pollution - Forfait RATP et vignette Crit'Air: tout savoir

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don