Pic de pollution lundi: premier test pour les vignettes Crit'Air à Paris, circulation alternée à Lyon

Pic de pollution lundi: premier test pour les vignettes Crit'Air à Paris, circulation alternée à Lyon

Publié le 22/01/2017 à 09:39 - Mise à jour à 09:44
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

La circulation différenciée et le système des vignettes Crit'Air va être testé pour la première fois en conditions réelles ce lundi en Ile-de-France, en raison d'un nouveau pic de pollution. Elles seront également utilisé à Lyon où la circulation alternée -en fonction des plaques d'immatriculations paires ou impaires- sera également mise en place.

Face à un nouvel épisode de pollution, lié au cocktail froid, absence de vent et anticyclone, les véhicules les plus polluants resteront au garage lundi 23 en région parisienne et à Lyon, où sera testée la circulation différenciée avec des vignettes.

"Lundi, nous allons mettre en place une mesure nouvelle, la circulation différenciée", un dispositif "visant à se substituer à la circulation alternée" mise en place six jours en décembre en Ile-de-France. On "interdit la circulation aux véhicules les plus polluants", a annoncé la préfecture de police de Paris lors d'un point presse.

Alors que la circulation alternée autorise les voitures à circuler selon leur plaque d'immatriculation (pair ou impair), la circulation différenciée fonctionne avec des vignettes anti-pollution Crit'Air, obligatoires depuis seulement le 16 janvier à Paris et dans 69 communes.

Les vignettes Crit'Air classent les voitures particulières en six catégories identifiées par différentes couleurs. L'interdiction de circulation concernera lundi, à Paris et en petite couronne, les véhicules non classés (pour la plupart dont l'immatriculation est antérieure à 1997) et les véhicules de classe 5 (immatriculation entre 1997 et 2001), sous peine d'amende pour les conducteurs.

Tous les autres véhicules disposant des vignettes pourront circuler. Face à un dispositif encore très récent, les forces de l'ordre feront preuve de "pédagogie" pour les automobilistes qui n'auront pas acquis les vignettes, a précisé samedi Marc Meunier, secrétaire général de la zone de défense et de sécurité de Paris. "Mais à terme, le fait de ne pas avoir de vignette sera sanctionné", a-t-il averti, alors que "20% à 25% des véhicules sont actuellement ou seront prochainement équipés" de ces petits macarons de couleur.

En attendant, la préfecture recommande de prendre les transports en commun et le covoiturage. Paris offre par ailleurs une heure d’Autolib’ pour les abonnés à la journée, et l'abonnement à la journée à Vélib’. Enfin, le STIF (syndicat des transports d'Ile-de-France) va mettre en place un forfait à la journée pour faciliter le transport des Franciliens.

Cet ensemble de mesures a été décidé samedi en raison d'un épisode de pollution aux particules fines qui va toucher l'Ile-de-France dès dimanche et devrait durer. Selon Airparif, chargé de la surveillance de la qualité de l'air, la concentration en particules est susceptible de dépasser dimanche "le seuil d'alerte" (80 µg/m3).

"Au vu des prévisions météorologiques, on ne prévoit pas d'amélioration de la qualité de l'air au début de la semaine prochaine", a prévenu un prévisionniste à Airparif, face à une météo caractérisée par des températures très basses et l'absence de vent. La région parisienne est loin d'être la seule zone confrontée à la pollution.

Également touchée, la région lyonnaise qui va mettre en place également lundi à Lyon et Villeurbanne la circulation alternée, incluant le nouveau système de vignettes différenciées qui ne sont pas encore obligatoires.

Concrètement, les véhicules dont la plaque d'immatriculation est impaire pourront circuler. Sont également autorisés les véhicules pairs dotés de vignette verte (zéro émission), violette (1), jaune (2) et orange (3).

"L'interdiction concerne les véhicules pairs non dotés de ces vignettes", résument les autorités qui ont également abaissé dès samedi la vitesse de 20km/h de sur toutes les routes du département. Il en sera de même dans le nord de l'Isère et dans l'agglomération grenobloise. De plus, la vitesse est abaissée à 70 km/h sur les axes autoroutiers menant à Grenoble.

En Haute-Savoie, c'est la vallée de l'Arve menant au Mont-Blanc qui est à nouveau touchée par la pollution. La préfecture a demandé l'arrêt des feux de cheminée d'agrément ou d'appoint et la réduction de la vitesse sur les routes.

Plusieurs départements ont déjà abaissé la vitesse de 20 km/h comme en Ille-et-Vilaine et dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais.

Dans les Vosges, la vitesse sera aussi réduite de 20km sur toutes les routes du département à partir de lundi 6h. Une mesure également prise à Bordeaux pour la journée de dimanche pour la circulation sur la rocade de la ville.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La circulation différenciée sera mise en place pour la première fois à Paris lundi 23.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-