Pic de pollution à Lyon: plaques paires ou impaires, vignettes… qui peut rouler ce mardi 24?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pic de pollution à Lyon: plaques paires ou impaires, vignettes… qui peut rouler ce mardi 24?

Publié le 24/01/2017 à 15:09 - Mise à jour à 15:26
©Lionel Bonaventure/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Pour la deuxième journée consécutive, le dispositif mêlant circulation alternée et différenciée a été mis en place ce mardi à Lyon et Villeurbanne. Après les véhicules pairs lundi, l’interdiction de circulation concerne les véhicules impairs, sauf ceux dotés d’une vignette verte (zéro émission), violette (1), jaune (2) ou orange (3).

Cela fait désormais plusieurs jours que la France connaît un nouvel épisode de pollution. Alors pour tenter de lutter contre ce fléau, les villes de Lyon et Villeurbanne ont pris certaines dispositions. Pour la deuxième journée consécutive, le dispositif mêlant circulation alternée et différenciée a donc été mis en place dans ces deux communes où le niveau de pollution atteint ce mardi 24 103 µg/m3 après un pic à 118 µg/m3 dimanche 22.

Disponibles sur le site du ministère de l'Environnement (ici), les vignettes Crit'Air doivent servir aux forces de l'ordre de déterminer les véhicules autorisés à circuler. Ainsi, les véhicules arborant sur leur pare-brise une vignette verte (zéro émission), violette (1), jaune (2) ou orange (3) peuvent circuler ce mardi 24 à leur convenance. Selon la préfecture, 48.000 vignettes avaient été commandées au 20 janvier dans le Rhône. Mais contrairement à Paris et Grenoble, ce petit autocollant n'est pas encore obligatoire. La restriction de la circulation repose donc principalement sur l'alternance des plaques d'immatriculation. Ce sont donc les automobilistes aux plaques impaires qui ne doivent pas rouler ce mardi. En revanche, s'ils détiennent une vignette (citée précédemment), ils peuvent tout de même utiliser leur voiture.

Face au niveau encore élevé de particules fines dans l'air, le dispositif a été reconduit mercredi 25. Cette fois-ci, l'interdiction concernera les véhicules pairs non dotés de vignettes, ont expliqué les autorités dans un communiqué. Mais pour être sûr que personne ne s'emmêle les pinceaux, le préfet Michel Delpuech a appelé les automobilistes à s'informer sur son site internet (www.rhone.gouv.fr). Une cellule d'information du public, ouverte de 9h à 17h au 0811.00.06.69, a également été mise en place.

En parallèle, le préfet a également rappelé que cet épisode de pollution était lié à la combustion. Par conséquent, il a invité les industriels à réduire leurs émissions et a également invité les opérateurs et les particuliers à réduire les sources de chauffage par combustion. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A Lyon et Villeurbanne, la circulation "différenciée" a été mise en place lundi et ce mardi.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-