Pollution atmosphérique: les réponses des grandes villes européennes

Pollution atmosphérique: les réponses des grandes villes européennes

Publié le 13/01/2017 à 15:05 - Mise à jour à 15:08
©Houpline Renard/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Différentes mesures pour lutter contre la pollution sont appliquées dans les grandes villes à travers le monde.

Systèmes de péage, vignettes… Bien avant Paris, de grandes villes européennes ont mis en place des restrictions de circulation pour lutter contre la pollution atmosphérique.

 

Allemagne: Berlin a mis en place depuis le 1er janvier 2010 une "zone écologique" dans le centre-ville élargi, où seuls les véhicules peu polluants équipés d'une vignette verte peuvent circuler. Une réglementation identique a été progressivement mise en place dans la majorité des grandes villes allemandes.

Belgique: à Bruxelles, une loi régionale prévoit depuis 2009 des mesures restrictives de la circulation en fonction du niveau de pollution de l'air. Le niveau 1 (70 microgrammes de particules/m3) entraîne l'abaissement des vitesses maximales autorisées. Le niveau 2 (100 microgrammes) prévoit la circulation alternée et la gratuité des transports publics. Au-delà du niveau 3 (200 microgrammes), la circulation est interdite pour tous les véhicules.

Grande-Bretagne: un péage urbain, qui s'applique en semaine, entoure depuis 2003 le centre de Londres. Des exonérations sont prévues pour les résidents et les utilisateurs de voitures peu polluantes. La "Congestion tax" coûte 11,50 livres (13,20 euros) et s'applique du lundi au vendredi de 7h à 18h.

Grèce: la circulation alternée existe à Athènes de façon permanente depuis 1982. La mesure est suspendue de juillet à septembre, de nombreux Athéniens quittant la capitale pour les vacances. Le dispositif concerne toutes les voitures et les camions au-dessus de 2,2 tonnes.

Italie: la circulation alternée reste utilisée dans plusieurs grandes villes, mais le système qui prédomine désormais est un programme de limitation progressive de la circulation en cas de pic de pollution, avec une interdiction de circuler pour les plus polluants, comme les vieux véhicules diesel, qui s'élargit au fil des jours aux véhicules diesel plus récents et aux vieux véhicules essence et aux deux-roues.

En outre, les "zones à trafic limité" se sont multipliées dans les centres historiques à travers la péninsule, même dans des communes relativement petites. Elles ne sont ouvertes qu'aux véhicules disposant d'un permis spécial payant (ouvert essentiellement à ceux qui habitent ou travaillent dans la zone) ou aux véhicules électriques.

Portugal: à Lisbonne, l'accès au centre historique est interdit aux véhicules fabriqués avant 2000 en semaine. Pour une zone plus élargie autour du centre, cette interdiction frappe les véhicules construits avant 1996. Ce plan antipollution ne s'applique pas aux résidents.

Scandinavie: En Suède, Stockholm et Göteborg ont un péage urbain. Au Danemark, Copenhague et d'autres grandes villes interdisent la circulation aux véhicules trop polluants. En Norvège, Oslo a également un péage urbain et bannit le diesel les jours de forte pollution. Mais surtout, le pays est champion des voitures électriques grâce à des mesures incitatives fortes (exemption de taxes et de péage, stationnement gratuit, autorisation d'emprunter les couloirs de transport collectif, etc.). Elles ont représenté 15,7% des nouvelles immatriculations en 2016.

Espagne: La circulation alternée a été imposée pendant une journée à Madrid le 29 décembre, une première en Espagne non sans polémique locale, la droite dénonçant un préavis trop court. Depuis 2015, des mesures de limitation de vitesse et d'interdiction de stationnement dans le centre aux véhicules privés sont prises en cas de pic de pollution. La mairie de gauche souhaite par ailleurs interdire l'ensemble du centre-ville aux voitures (sauf aux résidents et aux transports publics et commerciaux) et pourrait consulter la population sur le sujet en 2017.

Autriche, Bulgarie, Hongrie, Roumanie, Slovénie: aucune mesure de restriction de la circulation n'existe dans ces pays.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A Paris, la circulation alternée est mise en place en cas de pic de pollution. A Athènes, cette mesure est permanente.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-