Pollution: nouvelle alerte aux particules fines ce mercredi à Paris

Auteur(s)
AZ
Publié le 18 mars 2015 - 12:27
Mis à jour le 19 mars 2015 - 09:09
Image
L'avenue de la Grande Armée.
Crédits
©Martin Cooper/Flickr
Le niveau d'alerte à la pollution aux particules devrait ainsi être dépassé ce mercredi à Paris.
©Martin Cooper/Flickr
Le niveau d'alerte à la pollution aux particules devrait être dépassé ce mercredi à Paris, a annoncé Airparif, l'association chargée de la surveillance de la qualité de l'air en région parisienne. Si le taux ne baisse pas d'ici à jeudi, Anne Hidalgo souhaite demander au gouvernement la mise en place de la circulation alternée.

Alors que le Sénat vient de lancer une enquête sur le coût économique de la pollution, les pics d'émission de particules fines continuent de se multiplier un peu partout en France, notamment à Paris. Le niveau d'alerte à la pollution aux particules devrait ainsi être dépassé ce mercredi 18 dans la capitale, a annoncé Airparif, l'association chargée de la surveillance de la qualité de l'air en région parisienne.

Ce pic de pollution n'est pas sans danger car les particules, qui sont l'une des principales sources de pollution de l'air, affectent les systèmes respiratoire et cardiovasculaire. Il est ainsi recommandé aux personnes vulnérables et sensibles d’éviter les activités physiques et sportives intenses en plein air ou en intérieur.

Afin de faire face à ce pic de pollution, des mesures ont déjà été prises. La vitesse maximale autorisée est ainsi réduite depuis ce mercredi matin de 20km/h en Ile-de-France sur les autoroutes, routes et voies rapides. Après "le seuil de pollution atmosphérique aux particules qui déclenche la procédure d'alerte du public (...), les mesures réglementaires d'urgence et les recommandations suivantes seront appliquées pour la journée du 18/03/2015", a annoncé le préfet de police dans un communiqué.

Toutefois, ces mesures restent bien insuffisantes pour Anne Hidalgo. Pour lutter contre cet épisode de pollution qui frappe la France depuis quatre jours, la maire de Paris, souhaiterait instaurer, avec l'aval du gouvernement, la circulation alternée, à partir de jeudi 19, si la pollution ne baisse pas d'ici là. Le principe: alterner la circulation des voitures en fonction du dernier chiffre de leur plaque minéralogique, entre plaques paires et impaires en fonction des jours. Les contrevenants s'exposent à des amendes de 22 euros et les véhicules peuvent être immobilisés. 

"Nous demandons à ce que le gouvernement prenne des mesures à hauteur des enjeux de pollution. La situation se dégrade avec des dégâts sur la santé publique. Les pouvoirs publics restent muets et ne disent rien", a lancé le maire adjoint de Paris EELV et chargé des transports, Christophe Najdovski.


 

À LIRE AUSSI

Image
Paysages de cheminées.
Pollution: les cheminées sont-elles aussi nocives que le trafic routier?
Pour Ségolène Royal, les feux de cheminées ne seraient pas aussi polluants que les voitures diesel. Pourtant, les services régionaux en charge de l'environnement et de...
09 décembre 2014 - 17:19
Lifestyle
Image
La Tour Eiffel sous un nuage de pollution en mars 2014.
Paris: la pollution aussi nocive que le tabagisme passif
Depuis 18 mois, un appareil installé sur le Ballon de Paris mesure jour après jour la qualité de l'air dans la capitale. Selon ses données rendues publiques ce lundi, ...
24 novembre 2014 - 17:01
Société
Image
La maire de Paris, Anne Hidalgo.
Pollution: cars et poids lourds bientôt interdits dans Paris
Pour lutter contre la pollution, la maire de Paris, Anne Hidalgo, souhaite interdire, à partir du 1er juillet 2015, la circulation des cars et des poids lourds les plu...
28 janvier 2015 - 11:10
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine