Porno: un lien avec la hausse des divorces mis en évidence

Porno: un lien avec la hausse des divorces mis en évidence

Publié le 09/03/2018 à 11:14 - Mise à jour à 14:02
©Tina Franklin/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon une étude américaine, il existe un lien entre la consommation de films pornographiques et le risque de divorce. Reste à savoir lequel entraîne l'autre.

Cause ou conséquence? Toujours est-il que si votre compagne ou compagnon se met à regarder intensivement du porno, vous devez vous inquiéter pour votre couple. C'est en tout la conclusion d'une étude américaine menée sur 2.000 personnes par des chercheurs de l'université d'Oklahoma.

Les scientifiques sont en effet aperçus que la proportion de divorce était deux fois plus élevée dans les couples où le porno est fréquemment visionné par rapport à ceux ou les images licencieuses sont absentes.

Autre élément intéressant, chez les hommes ne pas consommer du tout de porno a un effet certes positif, mais l'arrêt du porno (après une consommation) n'a pas d'effet. Mais chez les femmes, si la consommation augmente elle aussi le nombre de divorce, l'arrêt du porno fait chuter le nombre de divorce (la probabilité de divorcer est divisé par trois quand la femme arrête les images X). Autrement dit, le visionnage du porno chez un homme prend une dimension "irréversible", et l'arrêt n'améliore pas la situation.

Lire aussi - Porno: à quel âge les jeunes en regardent-ils pour la première fois?

L'étude garde quand mêmes quelques questions sans réponses. Elle ne se penche pas par exemple sur les raisons qui peuvent pousser une personne en couple, et donc a priori ayant accès à une vie sexuelle régulière, à se mettre à regarder du porno. Or la question est importante car si le visionnage est motivé par des raisons comme l'ennui, la frustration sexuelle ou l'envie d'explorer de nouveaux fantasmes inassouvis, le porno n'est alors pas responsable. Il n'est que le symptôme d'un couple qui va mal et se dirige doucement vers le divorce. Avec ou sans films X.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le porno est, en général, un mauvais signe pour le couple.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-