Pour contrer les allergies aux pollens au retour du printemps: la désensibilisation

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pour contrer les allergies aux pollens au retour du printemps: la désensibilisation

Publié le 27/03/2017 à 15:16 - Mise à jour à 15:32
©Salom-Gomis Sebastien/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors que le printemps est de retour, les allergies refont aussi surface. A la fin mars, les pollens de bouleau notamment font beaucoup de victimes mais la désensibilisation est de plus en plus efficace

Avec le retour du printemps, de nombreuses personnes souffrent d'allergies aux pollens mais il existe une solution de plus en plus utile pour profiter pleinement du retour des beaux jours: la désensibilisation.

S'il fait beau dans une majeure partie de la France ces jours-ci, les allergiques aux pollens risquent de voir rouge. En effet selon le bulletin allergo-pollinique du RNSA (Réseau national de surveillance aérobiologique) du 24 mars, les pollens de bouleau vont être particulièrement présents.

Dans toute la partie Nord de la France, les pollens de bouleau auront des effets néfastes sur les personnes allergiques à niveau moyen voir élevé localement.

Mais la moitié Sud de la France ne sera pas en reste et si les pollens de bouleau seront moins présents, ce sont les pollens de cyprès qui seront le plus à craindre, notamment sur le pourtour méditerranéen.

Pour éviter les petits désagréments des allergies aux pollens, de plus en plus de français font appel à la désensibilisation: cela consiste à prendre des comprimés ou des gouttes aux extraits de pollens afin que le corps soit habitué aux substances auxquelles il est intolérant.

Seulement il est préférable de débuter ce genre de traitement entre les mois de novembre et janvier. Pour les retardataires, certaines précautions sont à prendre pour éviter d'être trop atteint comme ne pas faire sécher son linge dehors et aérer les pièces avant 9h ou après 18h. Et si cela ne suffit pas, les médecins peuvent prescrire certains remèdes comme des antihistaminiques ou bien de la cortisone.
 
Alors qu'en 1970 seulement 3% de la population souffrait de ce genre d'allergies contre 30% 2017, les personnes les plus touchées habitent généralement en ville: la pollution influence ces allergies.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      
 
 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les allergies aux pollens refont surface.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-