Première mondiale: un sternum en céramique implanté au CHU de Limoges

Première mondiale: un sternum en céramique implanté au CHU de Limoges

Publié le 23/06/2015 à 19:30 - Mise à jour à 19:35
©US Navy
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Pierre Plottu
-A +A

Une patiente du CHU de Limoges s'est fait implanter "avec succès" un sternum en céramique, a annoncé ce mardi le fabricant de la prothèse. Une réussite synonyme de progrès pour le traitement des cancers de cet os, et pour d'autres traitements.

C'est une grande première au niveau mondial. Une patiente du CHU de Limoges s'est fait implanter "avec succès" un sternum en céramique, le 19 mars dernier, a annoncé ce mardi le fabricant de la prothèse I.Ceram. Elle avait contracté un cancer de cet os reliant les côtes au milieu de la poitrine après avoir été traitée par radiothérapie pour un cancer du sein.

Il s'agit de "la première implantation mondiale d'un sternum en céramique", a expliqué le fabricant de prothèses. "Avec aujourd'hui trois mois de recul clinique, l'opération s'avère être une réussite: la patiente bénéficie d'un nouveau sternum sain et ses capacités respiratoires s’améliorent", s'est réjoui I.Ceram lors d'une présentation à la presse du dispositif et de l'intervention.

L'usage d'une prothèse en céramique présente moins de risques d'infections que celles en titane ou en ciment osseux utilisés habituellement. D'autant que le matériau spécifiquement utilisé est dit 100% biocompatible, ce qui annihilerait les risques de rejet, et permet même son "intégration durable" avec les os de la cage thoracique en six mois environ, selon le fabricant. La réussite de cette opération est donc une avancée importante dans la chirurgie des infections et des métastases osseuses.

"Le bilan de l'opération est très positif et la patiente se rétablit progressivement (…). D'un point de vue chirurgical, cela constitue une évolution importante permettant un gain de temps opératoire significatif. Par ailleurs, la biocompatibilité conjuguée à la résistance du matériau nous permettent de revenir à l'essence même de la chirurgie en réalisant une opération plus naturelle, limitant les risques infectieux et les rejets", a de son côté assuré le docteur François Bertin, qui a opéré pour poser cet implant.

 

 

Auteur(s): Pierre Plottu

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La prothèse est fabriquée avec un type de céramique qui annihilerait les risques de rejet.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-