Prix du gaz, allocations, certificat médical: les nouveautés du 1er septembre

Prix du gaz, allocations, certificat médical: les nouveautés du 1er septembre

Publié le 01/09/2016 à 15:44 - Mise à jour à 15:55
©Durand Florence/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Qui dit 1er septembre dit aussi quelques évolutions dans la vie quotidienne, avec de bonnes nouvelles, de moins bonnes et quelques nouveaux dispositifs.

Le 1er septembre ne rime pas seulement avec rentrée des classes, mais aussi avec quelques changements pour votre portefeuille ou vos démarches administratives.

 

> Le gaz (encore) en hausse

Troisième hausse de l’année pour les prix du gaz en 2016 pour un peu plus de 6 millions de consommateurs. Ces tarifs augmenteront de 0,1 % pour les foyers qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson, de 0,4 % pour ceux qui l’utilisent pour le chauffage et de 0,2 % pour ceux qui en ont un double usage cuisson et eau chaude.

 

> Le RSA revalorisé

Le Revenu de solidarité active (RSA) est revalorisé d’un montant supérieur à l’inflation: 2%. Le premier ministre l’avait annoncé en avril dernier. 1,9 million de foyers en bénéficient en France.

 

> Une aide pour les jeunes diplômés

Si la loi Travail a été fortement décriée, elle recèle pourtant, dans son article 50, d'une disposition spécifique pour les jeunes diplômés: l’aide financière à la recherche d’un premier emploi (dite "ARPE"). Concrètement, les personnes diplômées à l’issue de l’année 2015-2016, âgées de moins de 28 ans et ayant été boursières (soit 130.000 personnes cette année, selon les données disponibles) pourront toucher entre 150 et 550 euros par mois selon leur niveau de ressources. Les titulaires d’un CAP, d’un bac pro ou technologique ou d’un brevet professionnel, eux, toucheront 200 euros par mois. Pour certains apprentis à faibles moyens financiers, le coup de pouce pourra être de 300 euros par mois.

 

> Aides au logement maintenues en cas d'impayés

A partir du 1er septembre, les allocataires jugés "de bonne foi" pourront continuer à toucher les allocations logement même en cas d’impayés de leur loyer ou du remboursement de leur prêt immobilier.

 

> Versement accéléré des pensions de réversion

La garantie de versement des retraites dont bénéficient les assurés du régime général est étendue aux pensions de réversion. Ces dernières pourront désormais obtenir la pension de réversion suite au décès de leur conjoint au plus tard quatre mois après leur demande.

 

> La caution locative "Visale" étendue aux moins de 30 ans

La caution locative Visale est étendue aux jeunes de moins de 30 ans. Cette caution gratuite à la fois pour le locataire et le bailleur, pouvant durer 3 ans, est entrée en vigueur en février. Les étudiants non boursiers et rattachés au foyer fiscal de leurs parents ne seront cependant pas éligibles.

 

> Le certificat médical simplifié pour le sport

Fini l’éternel certificat médial exigé pour chaque pratique sportive. Dans le cadre de l’école tout d’abord, les élèves seront présumés aptes et n’auront plus besoin de certificat. Pour une pratique sportive sous licence dans un club, un certificat sera demandé pour une première inscription, mais il ne sera pas à renouveller. Tous les trois ans sera demandé "un certificat médical de non contre-indication". Le certificat médial sera en outre valable pour l’ensemble des sports, et non une discipline en particulier. La plongée, le parachutisme ou la boxe seront cependant exclus du dispositif.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ceux qui se chauffent ou cuisinent au gaz devront payer un peu plus.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-