Ramadan 2020 : date de fin du jeûne, de l’Aïd el-Fitr et reprise des cultes

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 12 mai 2020 - 13:35
Image
La Grande Mosquée de Paris est fermée depuis le début du confinement
Crédits
Bertrand Guay/AFP
Les représentants religieux se réuniront le 22 mai à la Grande Mosquée de Paris pour annoncer la date de fin du ramadan 2020
Bertrand Guay/AFP

Quelle sera la date de fin du Ramadan 2020 et de l’Aïd el-Fitr ? Dans quelles conditions les musulmans pourront retourner à la mosquée en cette période de déconfinement en raison de la pandémie de Covid-19 ?  

Le Ramadan 2020 a débuté le 24 avril dans un contexte très particulier pour des millions de musulmans. Selon la date provisoire communiquée par le Conseil du culte musulman, il s’achèvera le samedi 23 mai. Le lendemain, dimanche 24 mai, se tiendra Aïd el-Fitr, la fête de fin du ramadan. Cependant, conformément à la tradition, le jeûne se poursuivra pendant 6 jours après cette date. La date officielle de fin du jeûne devrait donc être annoncée le 22 mai, à l’issue de la deuxième « Nuit du doute » qui se déroule à la Grande Mosquée de Paris.

Dans quelles conditions les fidèles pourront partager ce moment de partage, de fête et de paix ? Les repas en famille et les visites aux proches pourront-ils se dérouler comme à l’accoutumée compte tenu des règles en vigueur dans cette première étape de déconfinement ?

Cette phase, entamée lundi 11 mai, doit en principe se terminer le 2 juin. Mais le gouvernement a annoncé que les lieux de culte pourraient rouvrir dès le 29 mai, sous réserve que la situation sanitaire le permette alors.

Les recommandations du CFCM pour la réouverture des lieux de culte et le ramadan
L’OMS avait fait part de ses recommandations aux représentants religieux. Si l’Organisation ne voit pas de contrindications au jeûne en cette période d’épidémie de coronavirus, elle appelle les responsables à respecter les mesures sanitaires, aussi strictes soient-elles. La distanciation sociale doit rester la règle pour éviter une deuxième vague de contamination.

Sur son site Internet, le CFCM a émis ses recommandations le 11 mai. Elle indique ainsi que lorsque les lieux de culte seront rouverts, la reprise des cérémonies religieuses devra être progressive et ne pas donner lieu à de grands rassemblements. Chaque mosquée devra veiller à n’accueillir, au début, que moins du quart des personnes qu’elle est en capacité d’accueillir. Elles devront s’assurer d’avoir les moyens de faire respecter la distanciation physique (notamment en créant une entrée et une sortie, afin que les fidèles ne se croisent pas). Un marquage au sol devra être mis en place afin de rappeler les distances nécessaires. Un affichage clair et visible doit permettre à chaque fidèle d’être informé du règlement.

Port du masque obligatoire et protection supplémentaire pour les prosternations
Le port du masque sera obligatoire à l’intérieur de la salle de prière : le contact du visage avec le tapis lors des prosternations ainsi que la possible rupture de la distanciation physique l’imposent. Pour une protection complémentaire du visage, il est recommandé à chaque fidèle de poser un mouchoir en papier à usage unique à l’endroit de la prosternation.

Les fidèles devront se désinfecter les mains avec du gel hydroalcoolique avant l’entrée dans la salle de prière. Les mosquées et salles de prière devront être désinfectées très régulirement et les salles d’eau devront rester fermées pendant les premières semaines d’ouverture.

Les personnes âgées et fragiles invitées à rester chez elles
Les personnes âgées et potentiellement fragiles face au Covid-19 devront quant à elles différer leur retour dans les lieux de rassemblements. Le CFCM préconise que si les responsables des mosquées ne parviennent pas à convaincre les personnes concernées, la réouverture du lieu de culte soit reportée.

Quoi qu’il en soit, toute réouverture devra être précédée d’une concertation avec les préfectures et les mairies sur le protocole à mettre en place et afin de mieux suivre l’évolution de la situation.

 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don