Ramadan 2020 : date de fin du jeûne, de l’Aïd el-Fitr et reprise des cultes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Ramadan 2020 : date de fin du jeûne, de l’Aïd el-Fitr et reprise des cultes

Publié le 12/05/2020 à 11:35 - Mise à jour à 11:49
Bertrand Guay/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Quelle sera la date de fin du Ramadan 2020 et de l’Aïd el-Fitr ? Dans quelles conditions les musulmans pourront retourner à la mosquée en cette période de déconfinement en raison de la pandémie de Covid-19 ?  

Le Ramadan 2020 a débuté le 24 avril dans un contexte très particulier pour des millions de musulmans. Selon la date provisoire communiquée par le Conseil du culte musulman, il s’achèvera le samedi 23 mai. Le lendemain, dimanche 24 mai, se tiendra Aïd el-Fitr, la fête de fin du ramadan. Cependant, conformément à la tradition, le jeûne se poursuivra pendant 6 jours après cette date. La date officielle de fin du jeûne devrait donc être annoncée le 22 mai, à l’issue de la deuxième « Nuit du doute » qui se déroule à la Grande Mosquée de Paris.

Dans quelles conditions les fidèles pourront partager ce moment de partage, de fête et de paix ? Les repas en famille et les visites aux proches pourront-ils se dérouler comme à l’accoutumée compte tenu des règles en vigueur dans cette première étape de déconfinement ?

Cette phase, entamée lundi 11 mai, doit en principe se terminer le 2 juin. Mais le gouvernement a annoncé que les lieux de culte pourraient rouvrir dès le 29 mai, sous réserve que la situation sanitaire le permette alors.

Les recommandations du CFCM pour la réouverture des lieux de culte et le ramadan
L’OMS avait fait part de ses recommandations aux représentants religieux. Si l’Organisation ne voit pas de contrindications au jeûne en cette période d’épidémie de coronavirus, elle appelle les responsables à respecter les mesures sanitaires, aussi strictes soient-elles. La distanciation sociale doit rester la règle pour éviter une deuxième vague de contamination.

Sur son site Internet, le CFCM a émis ses recommandations le 11 mai. Elle indique ainsi que lorsque les lieux de culte seront rouverts, la reprise des cérémonies religieuses devra être progressive et ne pas donner lieu à de grands rassemblements. Chaque mosquée devra veiller à n’accueillir, au début, que moins du quart des personnes qu’elle est en capacité d’accueillir. Elles devront s’assurer d’avoir les moyens de faire respecter la distanciation physique (notamment en créant une entrée et une sortie, afin que les fidèles ne se croisent pas). Un marquage au sol devra être mis en place afin de rappeler les distances nécessaires. Un affichage clair et visible doit permettre à chaque fidèle d’être informé du règlement.

Port du masque obligatoire et protection supplémentaire pour les prosternations
Le port du masque sera obligatoire à l’intérieur de la salle de prière : le contact du visage avec le tapis lors des prosternations ainsi que la possible rupture de la distanciation physique l’imposent. Pour une protection complémentaire du visage, il est recommandé à chaque fidèle de poser un mouchoir en papier à usage unique à l’endroit de la prosternation.

Les fidèles devront se désinfecter les mains avec du gel hydroalcoolique avant l’entrée dans la salle de prière. Les mosquées et salles de prière devront être désinfectées très régulirement et les salles d’eau devront rester fermées pendant les premières semaines d’ouverture.

Les personnes âgées et fragiles invitées à rester chez elles
Les personnes âgées et potentiellement fragiles face au Covid-19 devront quant à elles différer leur retour dans les lieux de rassemblements. Le CFCM préconise que si les responsables des mosquées ne parviennent pas à convaincre les personnes concernées, la réouverture du lieu de culte soit reportée.

Quoi qu’il en soit, toute réouverture devra être précédée d’une concertation avec les préfectures et les mairies sur le protocole à mettre en place et afin de mieux suivre l’évolution de la situation.

 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les représentants religieux se réuniront le 22 mai à la Grande Mosquée de Paris pour annoncer la date de fin du ramadan 2020

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-