Ramadan: une longue tradition aux règles très précises

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Ramadan: une longue tradition aux règles très précises

Publié le 03/05/2019 à 15:29 - Mise à jour à 16:18
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Jeûne, spiritualité et charité sont au menu du Ramadan pour les musulmans. Cette tradition séculaire qui remonte aux premiers temps de l'islam correspond au mois le plus saint du calendrier musulman. 

Tous les musulmans du monde attendent désormais la Nuit du doute qui doit déterminer la date du début du mois du Ramadan. Ce mois sacré est l'un des cinq piliers de l'islam, avec la profession de foi, l'obligation de prier cinq fois par jour, l'aumône et le pèlerinage à La Mecque. Il représente, pour les musulmans, un mois de piété, de charité et de frugalité.

Durant cette période, qui dure 29 ou 30 jours, les croyants s'abstiennent de manger, de boire, de fumer et d'avoir des relations sexuelles de l'aube -dès que l'on peut "distinguer un fil blanc d'un fil noir" dit le Coran- jusqu'au coucher du soleil. Ce jeûne est conçu comme un effort spirituel, une lutte contre la séduction des plaisirs terrestres bien que désormais la rupture du jeûne en famille ou avec des proches soit une activité sociale à part entière.

Le Ramadan aurait été instauré deux ans après l'Hégire, la fuite du prophète Mahomet de La Mecque vers Médine en 622 de notre ère, point de départ du calendrier musulman et de l'islam d'un point de vue historique. C'est à cette période que l'ange Gabriel (Djibril) aurait transmis le Coran à Mahomet.

"Le Coran a été révélé durant le mois de Ramadan. C'est une Direction pour les hommes; une manifestation claire de la Direction et de la Loi. Quiconque d'entre vous verra la nouvelle lune, jeûnera le mois entier. Celui qui est malade ou celui qui voyagera jeûnera ensuite le même nombre de jours. Dieu veut la facilité pour vous, il ne veut pas, pour vous, la contrainte. Achevez cette période de jeûne; exaltez la grandeur de Dieu qui vous a dirigés", dit ainsi le livre saint des musulmans.

Lire aussi – La "Nuit du doute" va déterminer le début du Ramadan 2019 en France

Le Ramadan correspond au neuvième mois du calendrier de l'Hégire, auquel les musulmans se réfèrent pour leurs fêtes religieuses et qui s'appuie sur le cycle lunaire. Ce calendrier compte onze jours de moins que le calendrier solaire et, pour cette raison, les dates de début et de fin du ramadan varient tous les ans.

Le respect du jeûne est imposé à tous les croyants qui ont passé l'âge de la puberté. Même si les enfants sont dispensés, il est recommandé de les y habituer progressivement. Femmes enceintes ou nourrices, malades, voyageurs et combattants ont le droit de ne pas observer le jeûne, mais le devoir de s'y soumettre dès qu'ils sont à nouveau en état de le faire.

Dans une quête d'ascèse et de purification, le fidèle peut méditer le Coran, participer à des veillées de prière et se montrer généreux avec les plus démunis, notamment par le biais de la zakat al-fitr, l'aumône de la fin du Ramadan qui peut être offert à une famille dans le besoin ou reversée à une mosquée. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) en avait fixé la sommé à 7 euros en 2018.

Le CFCM a fixé à samedi 4 mai la "Nuit du doute" qui doit déterminer la date du début du Ramadan de cette année. Le jeûne pourrait donc commencer dimanche 5 ou lundi 6. Elle consiste à déterminer si le croissant de Lune, indiquant le changement de mois dans le calendrier lunaire, est visible (ce qui indique le début du Ramadan) ou pas (ce qui indique qu'il faut encore attendre un jour).

"Le CFCM profite de ce mois béni pour inviter les musulmans de France à multiplier les prières et les actes de piété, notamment en faveur des plus démunis, et pour une plus grande solidarité avec nos compatriotes de toute confession et de tous courants de pensées", a expliqué l'institution dans un communiqué de presse.

Voir:

Ramadan 2018: que manger et comment à l'heure de rompre le jeûne

Nouveau vendredi de contestation en Algérie, le dernier avant le ramadan

La date de début du Ramadan déjà connue avant la Nuit du doute?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le Ramadan représente, pour les musulmans, un mois de piété, de charité et de frugalité.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-