Saint-Nicolas: qui est vraiment ce personnage mythique des fêtes de fin d'année?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Saint-Nicolas: qui est vraiment ce personnage mythique des fêtes de fin d'année?

Publié le 06/12/2016 à 12:50 - Mise à jour à 16:17
©Capture d'écran YouTube@Mashup Mark
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Comme chaque année le 6 décembre est le jour de la Saint-Nicolas. Mais qui est réellement ce personnage méconnu des fêtes de fin d'année ?

Saint-Nicolas est célébré ce mardi 6 en France et dans plusieurs pays du monde. Son allure, ses habits et son physique ont clairement inspiré le père Noël et son univers. Mais quelles sont les origines de ce saint pas comme les autres?

"Saint-Nicolas est né au IIIe siècle en Asie Mineure, dans une ville portuaire qui s'appelait Patara", a affirmé Franck Ferrand, journaliste et historien de renom lors de son émission, Au Cœur de l'Histoire sur Europe 1.

Mais en France sa légende viendrait du fait qu'un Lorrain, Aubert de Varangéville, un militaire reconnu pour "ses faits d'arme" s'est vu remettre à Bari en Italie une phalange du saint. Morceau de doigt dont il a fait don à une église située à une vingtaine de kilomètres au sud de Nancy, l'église Saint-Nicolas-de-Port. Selon Franck Ferrand, sa légende dans l'est de la France et les pays frontaliers s'est construite autour de ce fait.

La légende originelle de Saint-Nicolas est une histoire étrange et pour le moins violente. Un jour, trois petits-enfants auraient perdu leur chemin et sont allés frapper à la porte d'un boucher. Mais au lieu d'offrir à manger et un lit à ces enfants, l'homme les tua et les mit au saloir. Quelques années plus tard, Saint-Nicolas serait passé à son tour chez l'artisan et aurait réclamé un repas fait de petit salé. L'homme se sentant coupable aurait voulu s'enfuir. Mais Saint-Nicolas lui aurait alors offert la possibilité de se racheter une conduite auprès de Dieu et ressuscita les enfants. Le mythe s'est construit autour de cette histoire.

Mais Saint-Nicolas ne fait pas l'unanimité. En effet, une polémique existe aux Pays-Bas puisque la tradition locale veut que le saint arrive en bateau sur son cheval blanc accompagné du père fouettard, appelé aussi Pierre le Noir. Mais le problème est que ce second personnage est représenté en homme noir avec une coupe afro. Des antiracistes ont donc assuré que Pierre le Noir était un symbole de l'esclavage. En 2014, l'ONU s'est également saisie de l'affaire par le biais de Verene Shepherd, présidente d'une commission du Haut commissariat aux Droits de l'homme, qui réclamait des explications des pays concernés à propos de ce personnage.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Saint-Nicolas est célébré ce mardi 6 en France et dans plusieurs pays du Globe.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-