Sexe: quelles sont les pratiques sexuelles des jeunes de nos jours?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Sexe: quelles sont les pratiques sexuelles des jeunes de nos jours?

Publié le 22/11/2017 à 17:46 - Mise à jour à 18:02
©Eleazar/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A en croire les résultats d'une nouvelle étude britannique, à paraître le mois prochain dans la revue "Journal of Adolescent Health", les pratiques sexuelles des jeunes de 16 à 24 ans ont énormément évolué en 30 ans. Elles seraient beaucoup plus variées.

Les pratiques sexuelles des jeunes hétérosexuels ont-elles évolué en 30 ans? C'est la question à laquelle ont tenté de répondre des chercheurs britanniques à travers une étude à paraître le mois prochain dans la revue Journal of Adolescent Health. Et d'après leurs conclusions, elles auraient beaucoup changé et seraient beaucoup plus variées.

Selon les résultats de cette enquête menée depuis 1990 auprès de 45.000 personnes au Royaume-Uni, les rapports vaginaux sont toujours ceux les plus pratiqués. En revanche, l'engouement pour le sexe anal et oral s'est fortement développé ces dernières années chez les 16/24 ans: en 1990, seules 10% des personnes déclaraient pratiquer la fellation et la sodomie. Depuis les années 2010, ce taux est passé à 25% chez les hommes et à 20% chez les femmes.

"Alors que les programmes d’éducation sexuelle sont en train d’être mis à jour, il est crucial de suivre les tendances actuelles des pratiques sexuelles chez les adolescents, afin qu’ils soient adaptés à ces réalités", a indiqué l’auteure principale de l’étude, Ruth Lewis. Et d'ajouter: "Nous voulons informer au maximum les jeunes pour qu’ils puissent maximiser leur bien-être dès le début de leur vie sexuelle".

Voir plus loin: Sexe: le palmarès des positions préférées des Français (qui ne sont pas les plus innovants en Europe)

Autre enseignement de cette étude: l’âge du premier baiser n'a pas changé et reste à 14 ans tandis que le premier rapport sexuel, lui, est toujours à 16 ans. Toutefois, les chercheurs restent prudents sur ces résultats car ils estiment qu'ils peuvent être faussés. En effet, cette enquête déclarative pourrait subir l'influence des normes sociales en vigueur. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le sexe anal est de plus en plus pratiqué chez les jeunes, selon une nouvelle étude britannique.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-