Sexe: après 50 ans, faites l'amour pour garder un cerveau en bonne santé

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Sexe: après 50 ans, faites l'amour pour garder un cerveau en bonne santé

Publié le 23/06/2017 à 11:13 - Mise à jour à 11:26
©Lee Roberts/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon une étude britannique, une activité sexuelle régulière permettrait aux personnes de plus de 50 ans de maintenir leur cerveau en forme. Ainsi, celles et ceux qui feraient l'amour au moins une fois par semaine auraient de meilleures performances intellectuelles.

Faire l'amour a de multiples bienfaits, certains moins connus que d'autres. Ainsi, selon les conclusions d'une étude, publiée dans la revue américaine Journals of Gerontology, une activité sexuelle régulière permettrait aux personnes de plus de 50 ans de maintenir leur cerveau en forme. Pour parvenir à ce résultat, des chercheurs des universités d'Oxford et de Coventry (Grande-Bretagne) ont fait appel à 28 hommes et 45 femmes âgés de 50 et 83 ans, leur demandant à quelle fréquence ils avaient des relations sexuelles.

Et les résultats ont parlé d'eux-mêmes. Les scientifiques ont remarqué que les participants qui pratiquaient une activité sexuelle au moins une fois par semaine étaient ceux qui avaient l'expression verbale la plus fluide. Ils avaient également une meilleure capacité à se représenter leur environnement dans l'espace. "Il est possible qu'à une augmentation de la fréquence de l'activité sexuelle corresponde l'amélioration des performances intellectuelles", ont affirmé les auteurs de cette étude.

Malgré tout, ces résultats sont à prendre avec des pincettes car les chercheurs ne sont pas encore persuadés du lien entre relations sexuelles et hausse de l'activité cérébrale. Par conséquent, de nouvelles études sont prévues pour savoir si une explication biologique se cacherait derrière cette découverte. Certaines substances chimiques comme la dopamine et l'ocytocine pourraient en être à l'origine.

"Les gens n'aiment pas s'imaginer que les personnes âgées peuvent avoir des relations sexuelles", a déclaré Hayley Wright qui a dirigé la recherche pour l'université de Coventry. Et d'ajouter: "Mais nous devons mettre à mal cette représentation et examiner l'impact sociétal que peut avoir l'activité sexuelle sur les personnes de 50 ans et plus".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Faire l'amour au moins une fois par semaine après 50 ans permettrait de maintenir les performances du cerveau.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-