Sexualité: plus de 8 Françaises sur 10 à la recherche de l'orgasme

Sexualité: plus de 8 Françaises sur 10 à la recherche de l'orgasme

Publié le 17/12/2014 à 17:14 - Mise à jour le 19/12/2014 à 16:16
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Une Française sur trois n'a pas eu d'orgasme lors de son dernier rapport sexuel, selon un sondage Ifop pour le site CAM4. La faute à une sexualité encore trop "phallocentrée", selon l'institut de sondage.

Au cours des douze derniers mois, 79% des Françaises sexuellement actives admettent avoir eu "des difficultés à jouir", selon un sondage de l'IFOP rendu public mercredi, soit sensiblement plus que ce que l’Inserm avait mesuré en 2006 (63%) dans le cadre d’une enquête réalisée par téléphone.

Au cours des trois derniers mois, moins d’une femme sur deux (43%) estime avoir ressenti au moins un orgasme par semaine. Parmi elles, seules 6% déclarent avoir joui "tous les jours ou presque". La raison: la pénétration vaginale reste l'acte sexuel le plus fréquent (83%), malgré son manque d'efficacité (38% des Françaises le disent, la stimulation clitoridienne est indispensable). 

Le missionnaire reste la position sexuelle la plus pratiquée (72%), la levrette procure moins de bonheur mais s'impose pourtant à la deuxième place des positions les plus exécutées. Les Françaises préfèrent de loin se tenir sur leur homme, avec la position dite de l'Andromaque, quand la femme est assise sur l'homme (58%) ou en faisant "le gaufrier" (où  l'homme s'allonge sur le dos, la femme sur lui avec les jambes légèrement écartées), position plébiscité par 57% des femmes interrogées. Problème, ces positions ne sont pourtant pas les plus pratiquées (14% des femmes interrogées ne les ont jamais expérimentées). La levrette, en revanche, bien que très pratiquée, n’arrive qu’au quatrième rang en termes d’efficacité pour l'orgasme féminin, derrière les précédentes et le missionnaire. 

Ce manque d'orgasme dans la vie des Françaises n'est pas sans conséquence. Près des deux tiers (63%) ont déjà simulé lors d'un rapport au cours de leur vie et 9% avouent même feindre leur plaisir régulièrement. 

L’enquête, financée par le site de "webcams gratuites sexe live" CAM4.fr, a été réalisée du 25 au 27 novembre auprès de 1.006 Françaises représentatives de la population féminine de plus de 18 ans, par questionnaires auto-administrés sur ordinateur.

 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Meg Ryan simule elle aussi dans le film "Quand Harry rencontre Sally".

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-