Solitude, idées suicidaires: SOS Amitié reçoit de plus en plus d'appels

Solitude, idées suicidaires: SOS Amitié reçoit de plus en plus d'appels

Publié le 02/02/2017 à 09:16 - Mise à jour à 09:19
©Mood Board/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

SOS Amitié, la plateforme d'écoute qui permet aux personnes se sentant en détresse personnelle d'échanger avec un bénévole, a annoncé voir une hausse importante du nombre d'appels reçus. Principale cause, à une écrasante majorité, des sollicitations: le sentiment de solitude.

Est-ce le signal d'une hausse inquiétante du sentiment de solitude et des idées suicidaires, ou seulement une capacité plus grande des Français à se confier sur leur mal-être? La plateforme SOS Amitié, dont les 1.600 bénévoles reçoivent les appels des personnes ayant besoin d'une écoute, a annoncé une hausse du nombre de sollicitations de 13% sur les neuf premiers mois de 2016, par rapport à 2015. Les appels sont, en outre, de plus en plus long avec une durée supérieure de 11% à la période précédente. En tout, SOS Amitié annonce recevoir pas moins de 700.000 appels par an.

Première cause d'un appel au numéro d'écoute, quel que soit l'âge: le sentiment de solitude. Et contrairement à l'idée reçue, ce sentiment de solitude (ou du moins la capacité à l'exprimer à un bénévole inconnu) n'est pas majoritairement le fait des personnes âgées: 85% des appels proviennent de personnes âgées de 25 à 65 ans.

Environ 2,4% des appels concernent des personnes qui expriment explicitement des pensées suicidaires. Un chiffre faible en apparence, mais qui rappelle que SOS Amitié n'est pas là seulement pour traiter ceux qui sont au bord d'accomplir un geste destructeur, mais bien l'ensemble des personnes ressentant un malaise dans la société. "Nous sommes à l'écoute de la France qui va mal" résume auprès de Pourquoi Docteur Jean-Pierre Igot, le président de la plateforme. Qui rappelle que "SOS Amitié accepte tous les types d’appel, même ceux qui ne parlent pas de suicide, car nous estimons que c’est important de faire de la prévention le plus en amont possible". En France, environ 10.000 personnes mettent fin à leurs jours chaque année.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La solitude est la première cause d'appel à SOS Amitié.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-