Sols de crèches pollués: à Paris, neuf structures inquiètent particulièrement

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Sols de crèches pollués: à Paris, neuf structures inquiètent particulièrement

Publié le 17/11/2017 à 17:04 - Mise à jour à 17:08
© MARTIN BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'association de protection de l'environnement Robin des Bois a révélé jeudi qu'une trentaine de crèches, à Paris, ou structures d'accueil de la petite enfance étaient installées sur des sols pollués par du plomb, des solvants chlorés ou encore des hydrocarbures. Au moins sept établissements sont classées C, et nécessites des aménagements et autres mesures de précaution.

Quand des parents confient leur enfant à une crèche, ils le font en étant persuadés que leur progéniture évoluera dans un milieu sain. Mais l'association de protection de l'environnement Robin des Bois a révélé qu'en Île-de-France, et plus particulièrement à Paris même, ce n'était pas toujours le cas.

Selon une enquête, publiée jeudi 16 sur le site de l'ONG, 40 crèches parisiennes ont été diagnostiquées par le Bureau de recherches géologiques et minières, et 30 d'entre elles étaient concernés par la pollution des sols.

Ces structures sont contaminées par des hydrocarbures, du mercure, des solvants chlorés et du plomb, à des degrés plus ou moins importants. Ainsi, si 21 crèches (soit 52% des établissements examinés) requièrent une vigilance renforcée (et sont classées en catégorie B), au moins sept autres inquiètent particulièrement et nécessitent dans un futur proche des aménagements et autres mesures de précaution (classées C).

Dans le 10e arrondissement, le groupe Petites Ecuries, dans lequel ont été mesurées des teneurs en plomb de 1.400 mg/kg dans les sols du jardin pédagogique, a été fermé en septembre dernier. "Le Haut Conseil de la Santé publique recommande un dépistage du saturnisme infantile à partir de 300mg/kg", a expliqué la mairie de Paris.

La halte garderie des Zèbres de l'Atlas (10e arr.) est de son côté classée C pour l'air, de même pour la structure de multi-accueil Baobab (12e arr.) concernant ses sols superficiels et le jardin pédagogique.

Dans le 13e arrondissement, la crèche familiale et halte garderie Massena, ainsi que la halte garderie Kalabane sont classées C pour leurs sols superficiels. Il est recommandé dans ces cas là de procéder à des travaux et de restreindre l'accès à ces zones en attendant.

Deux autres établissements, le groupe Henri Ribière dans le 19e, et la halte garderie Malte Brun dans le 20e, sont aussi concernés par ces aménagements et mesures de précaution à cause de la pollution de l'air, induite par des sols suspects.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Dans le 10e arrondissement, le groupe Petites Ecuries, dans lequel ont été mesurées des teneurs en plomb de 1.400 mg/kg dans les sols du jardin pédagogique, a été fermé en septembre dernier.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-