Tabac: pas de hausse des prix au 1er janvier 2017

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Tabac: pas de hausse des prix au 1er janvier 2017

Publié le 23/11/2016 à 12:16 - Mise à jour à 13:02
©Gordon Anthony McGowan/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le prix du tabac n'augmentera au 1er janvier 2017 selon des informations dévoilés par "RTL" ce mercredi. Des problèmes administratifs en seraient la cause. Ce qui ne signifie pas qu'il n'y aura aucune hausse durant l'année.

Selon des informations publiées par RTL ce mercredi 23, le prix du tabac n'augmentera pas à partir du 1er janvier 2017 conformément au souhait du gouvernement. En effet, les fabricants de tabac souhaitaient compenser par le prix la hausse des taxes que le gouvernement va leur imposer. Mais des soucis administratifs seraient la cause de ce revers.

Ce mercredi RTL affirme: "il n'y aura pas de hausse des prix au 1er janvier prochain". En effet, les cigarettiers doivent envoyer près de deux mois avant les nouveaux tarifs une lettre d'information au ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie. Mais cette lettre n'a ni été rédigée ni envoyée à Bercy dans les temps. Ce courrier vient tout juste de partir "avec plusieurs semaines de retard et il n'autorise pas, pour le moment, de hausse du minimum de perception c'est-à-dire le prix le plus bas à partir duquel on peut vendre un paquet. Matériellement ce n'est donc pas possible" selon les informations de RTL. Un problème de timing donc qui ne permet pas aux Douanes et à la Direction de la Santé d'homologuer cette hausse des prix.

Même si le paquet neutre sera le seul autorisé à la vente à partir du 1er janvier dans les bureaux de tabac, le prix, lui, sera donc inchangé. Du moins au 1er janvier, car le gouvernement a annoncé une hausse des taxes sur le tabac pour le courant de l'année 2017 dans le cadre de son projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Le prix à la caisse devrait donc logiquement s'en ressentir.

Cette information est dévoilée alors que le Moi(s) sans tabac va se conclure dans quelques jours. Récemment, un sondage CSA réalisé pour le quotidien Direct Matin proposait au panel de choisir parmi six propositions quelle serait la mesure la plus pertinente pour lutter contre le tabac. Et 27% d’entre eux ont opté pour l’option "interdire totalement le tabac".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des problèmes administratifs entre le gouvernement et les cigarettiers sont la cause de la non augmentation du prix du tabac au 1er janvier.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-