Tatouages, faux ongles, blanchiment des dents: la mise en garde de l'Académie de pharmacie

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faite un don !

Tatouages, faux ongles, blanchiment des dents: la mise en garde de l'Académie de pharmacie

Publié le 16/06/2017 à 20:52 - Mise à jour le 17/06/2017 à 09:43
©Capture d'écran/YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les tatouages, piercings ou les faux ongles sont devenus pour certains une banalité. Malgré tout, les risques sanitaires sont toujours aussi nombreux. Par conséquent, l'Académie de pharmacie a publié mercredi une série de recommandations à l'intention des professionnels de santé afin de mieux encadrer ces pratiques.

Tatouage, piercing, maquillage permanent, blanchiment des dents, pose de faux ongles ou encore épilation définitive: de nos jours, nombreux sont ceux qui se laissent tenter par ces nouvelles tendances. Mais ces pratiques sont loin d'être anodines. Ainsi, face au grand nombre d'infections recensées, l'Académie de pharmacie a publié mercredi 14 une série de recommandations à l'intention des professionnels de santé. L'objectif: mieux encadrer ces pratiques.

Dans sa ligne de mire, l'hygiène. Dans son communiqué, elle a rappelé par exemple qu'il n’existait pas de diplôme spécifique pour la plupart de ces professions mais qu'un tatoueur, un pierceur ou une personne effectuant un maquillage permanent devaient avoir suivi une formation aux conditions d’hygiène et de salubrité d’une durée minimale de 21 heures réparties en trois jours consécutifs en deux modules de formation (théorique et pratique). Elle a également insisté sur l'importance d'informer chaque client sur les risques auxquels il s'expose.

Puis, l'Académie de pharmacie a mis en garde contre les tatouages réalisés "avec des produits divers et peu contrôlés" avant d'essayer d'expliquer leurs conséquences sur une peau saine ou lésée. Elle s'est également interrogée sur les pratiques d'éclaircissement des dents et les risques pour l'émail ou la dent. En parallèle, elle a exposé les risques potentiels liés aux nouveaux tatouages électroniques mais aussi ceux liés aux colles utilisées pour des poses de décoration (faux ongles).

Concernant ce dernier domaine, l'Académie de pharmacie a listé une série d'actions à envisager dans un futur proche. Ainsi, dans un premier temps, elle souhaiterait qu'un certificat de qualification professionnelle (CQP) soit exigé pour pouvoir exercer cette profession. De plus, l'organisme préconise une meilleure information sur les risques de ces techniques et sur les dangers à utiliser des kits vendus sur Internet. Enfin, elle estime qu'il serait bon de contrôler plus régulièrement les lampes UV ainsi que la protection des mains des clients lors des différents passages sous les lampes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La pose de faux ongles est loin d'être anodine.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-