Tempête "Marcel": l'Aude et les Pyrénées-Orientales toujours en alerte orange ce lundi

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Tempête "Marcel": l'Aude et les Pyrénées-Orientales toujours en alerte orange ce lundi

Publié le 06/02/2017 à 06:54 - Mise à jour à 06:55
©Rosmarie Voegtli/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

L'Aude et les Pyrénées-Orientales ont été maintenu en l'aerte orange "vents violents" par Météo France ce lundi à cause de la tempête Marcel. L'alerte a en revanche été levée dans l'Hérault et en Andorre.

Deux départements du Sud de la France sont toujours placés en alerte orange pour "vents violents", a indiqué ce lundi 6 matin Météo-France. Les départements concernés sont l'Aude et les Pyrénées-Orientales. La fin de l'évènement est prévue ce lundi à 12h. L'alerte a en revanche été levée dans l'Hérault et en Andorre.

"La dépression nommée +Marcel+, qui est rentrée dimanche sur la France, continue à se combler en se décalant vers l'est du pays, et le nord de l'Italie", indique Météo-France dans son bulletin de 6h00.

L'institut a relevé durant la nuit des vents à 152 km/h au Cap Béar (Pyrénées-Orientales), 125 km/h à Perpignan, 133 km/h à Caixas (massif des Aspres), 117 km/h à St-Paul-de-Fenouillet (Aude), 123 km/h à Leucate (Aude), 112 aux Martys (massif Montagne Noire), 114 à Durban-Corbières (Hérault) et plus de 200 km/h sur les crêtes en Andorre.

Troisième dépression consécutive en moins de quatre jours après "Kurt" et "Leiv", "Marcel" est décrite comme une "tempête commune en période hivernale pouvant se produire deux à trois fois par an, en moyenne".

Selon Enedis (ex-ERDF), 33.000 clients restaient sans électricité dimanche soir après les tempêtes successives: 3.000 en Occitanie et 30.000 en Nouvelle-Aquitaine.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Marcel" est décrite comme une "tempête commune en période hivernale pouvant se produire deux à trois fois par an, en moyenne".

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-